A Contre-courant

A Contre-courant

Retrouver la joie après s’être éloigné de Dieu (avoir péché)

2 appréciations
Hors-ligne
LA PENSÉE DU MOIS DE JANVIER 2014

Nous avons tous fait la malheureuse expérience du péché. Cette action qui nous amène vers le bas, qui nous rend sale et qui nous culpabilise. Ce qui faut savoir à propos du péché, c’est qu’il est là pour nous enlever notre paix.

Lorsque nous péchons, nous perdons notre paix, nous perdons notre assurance, nous perdons notre confiance, finalement nous perdons notre joie. Il faut vraiment comprendre l’objectif du péché. Oui, le péché a un objectif. On a même parfois l’impression que le péché a une personnalité !

Romains . 7.:8
[i]Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises ; car sans loi le péché est mort.


On pourrait vraiment croire que le péché a une personnalité. On imagine le péché dire : « Hum voilà quelque chose que cette homme n’a pas le droit de faire, je vais saisir l’occasion et je vais me manifester, youpi je ne resterai pas caché au fond de lui ! ».

En fait, le péché, c’est la voix du diable. Le diable parle dans ce monde au travers du péché, c’est son moyen de communication… et on en parle dans les journaux.


Jacques 1 : 15
Puis la convoitise, lorsqu’elle a conçu, enfante le péché, étant consumé, produit la mort.

Le péché produit la mort. La mort, c’est toujours une séparation. Dans le cas du péché dans la vie du croyant, cela le sépare de sa relation avec Dieu. Le péché amène automatiquement un joug de culpabilité quand nous avons un cœur pour Dieu.

Un chrétien qui n’a aucune crainte de Dieu ne se trouvera pas mal de péché, il en trouvera même du plaisir peut-être. Cependant, celui qui craint Dieu a le mal en horreur, et lorsqu’il pèche, il ressent une profonde tristesse.

J’ai une bonne nouvelle : si vous avez péché et que vous vous sentez mal par rapport à Dieu à cause de votre péché, c’est une bonne chose !

Parfois, des chrétiens qui ont péché ou qui se sont éloignés de Dieu croulent sous le poids de la culpabilité. Ils se sentent tellement mal d’avoir fait ce qu’ils ont fait, d’avoir choisi ce qu’ils ont choisi, d’être tombé si bas.


Puis vient Satan dans le jardin, et le combat continue. Au début, c’était le combat avec leur conscience, mais là c’est le combat avec le diable, et le diable ne fait pas de cadeau. Le diable n’en a que faire de vous. Il veut vous détruire et vous écraser jusqu’à ce que vous quittiez la barque, jusqu’à ce que vous vous exterminiez vous-même.


Il vous chuchotera la culpabilité, il vous dira que vous êtes le pire chrétien, que vous avez fait le pire, que Dieu n’est plus près, qu’il est trop tard, qu’il ne sera plus possible de revivre cette premier amour. Toutes ses pensées sont contraires à la Parole de Dieu, tout a une affreuse odeur de mort.

Dieu, lui, lorsqu’il vous voit chuter, c’est déjà prêt à ouvrir son cœur pour vous recevoir à nouveau. Il est comme un bon berger, plein de douceur et de tendresse, plein d’amour, et de compréhension. Jésus se rappelle lorsqu’il a dû lui-même lutter contre le péché afin de ne pas défaillir.


Dans le jardin Jésus a lutté contre le péché, il a lutté contre la tentation d’échapper à la volonté parfaite de Dieu, il a lutté jusqu’à saigner des grumeaux de sang. Jésus se souvient, et est compatissant.


Jésus, c’est le bon berger. Il a décidé de se rendre vulnérable, il se laisse trouver par celui qui le cherche. Lors du retour, lors de la repentance, il ne demande pas une longue lettre d’excuse, mais avec le peu de mots qu’on peut lui dire, il s’en saisit et nous pardonne.

Si vous avez péché et que vous vous sentez mal, même si cela fait des années que vous luttez avec cela, que votre conscience vous reprend et que vous souhaiteriez sortir de cette situation, cela montre que vous avez un cœur pour Dieu !


Vous avez ce qu’il faut pour revenir à Dieu. Il ne vous faut pas plus qu’un cœur d’enfant, vous n’avez pas besoin de tout expliquer à Dieu, de lui dire pourquoi et comment.

Lorsque tu demandes pardon au Seigneur, de tout ton cœur, avec sincérité, lorsque tu reviens à lui sincèrement, Dieu t’aime et te pardonne, juste parce qu’il l’amour parfait. Viens tel que tu es, même si tu n’as plus rien.


Même si tu ne vaux plus rien à tes yeux. Même si tu as chuté, si tu as honte. Alors que tu reviens à lui, Dieu te donnera sa paix, et alors que tu accepteras son amour parfait, qui dépasse ton intelligence, Dieu te remplira nouveau de joie.

Pour goûter à sa joie à nouveau, il faut accepter qu’il t’aime malgré tout ce que tu as pu faire, il faut te pardonner toi-même.
Il faut croire qu’il est fidèle et juste pour te pardonner et te laver de toute iniquité. Et c’est ce qu’il est.

Philippiens 4 : 6-7
Ne vous inquiétez de rien ; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées en Jésus-Christ.

Ne t’inquiète pas de comment Dieu va réagir, mais abandonne-toi à lui. N’aie pas peur de lui dire ce que tu veux lui dire. Dis-le lui avec confiance.

Jean 14 : 27
Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous donne pas comme le monde donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.

Le monde offre en échange de quelque chose, mais Jésus donne gratuitement. Quoi que vous ayez pu faire, Dieu vous demande aujourd’hui de ne pas vous inquiéter, de ne pas vous troubler, mais de lui faire confiance et de recevoir sa paix.

Recevez sa paix aujourd’hui. Il vous la donne, dites avec foi « Je reçois ta paix Seigneur ». La paix ouvrira la porte de la joie. Dieu vous rétablit aujourd’hui, assurément.

Romains 15 : 13
Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous abondiez en espérance, par la puissance du Saint-Esprit



Dernière modification le 05-01-2014 à 11:32:41
Nous qui ne regardons pas aux choses visibles, mais aux invisibles; les choses visibles en effet n'ont qu'un temps, les invisibles sont éternelles.
2 Corinthiens 4: 18

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres