A Contre-courant

A Contre-courant

Je suis surpris et me demande pourquoi les Français...

 

En me préparant à sortir ce matin (08 06 2009), il m'est revenu à l'esprit un certain nombre de constats que j'ai faits il y a quelques temps sur l'attitude des Français (du  moins ceux qui s'expriment le plus dans les médias) par rapport à la sexualité.


Je vais juste évoquer trois de ces constats afin de vous faire comprendre mes interrogations.

 

1. Sexualité et situation conjugo-matrimoniale lors de l'élection présidentielle française en 2007


Les candidats Sarkozy et Royal se trouvaient dans des situations tout à fait particulières.

  • Sarkozy dont la vie conjugale n'était plus qu'apparence depuis plusieurs années était sur le point de divorcer de sa deuxième épouse en pleine campagne électorale. Dès son élection les choses deviennent officielles et à peine le divorce prononcé, il épouse sa troisième femme. Pour plus de détails:

 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Sarkozy
http://www.zuneo.net/2005/05/ccilia-sarkozy.html

  • Royal quant à elle n'a jamais été mariée. Elle a vécu jusqu'en 2007 en concubinage avec un homme (François Hollande), situation dont sont issus 4 enfants. Pour plus de détails:


http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9gol%C3%A8ne_Royal


Surprise et questionnement:


Pourquoi les Français si friands de toute sorte de ragots pour noircir l'image de candidats à l'élection présidentielle ont-ils passé sous silence cet aspect de la vie des intéressés pendant la campagne? Est-ce parce que tous se sentaient coupables? La situation conjugale et familiale du président n'est-elle pas un élément déterminant dans la manière dont la chose publique peut être gérée? Le président peut-il être un modèle pour les jeunes avec une vie telle que celle de nos deux candidats?

 

2. Sexualité et prise de position contre le divorce pour non virginité de la femme


La deuxième situation qui a attiré mon attention par son incongruité, c'est l'affaire du divorce prononcé pour mensonge de la femme sur sa virginité. C'était au mois de mai 2008. Pour les détails...

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2008-05-29/l-epouse-ment-sur-sa-virginite-le-mariage-est-annule/920/0/248789

En fait ce n'est pas le divorce ou son motif qui m'ont intrigué, mais la réaction des Français qui, cette fois n'ont pas hésité à dire leur indignation. Quoi? Divorcer parce que la femme a menti sur sa virginité? Le fait même d'oser en France ériger ce motif comme condition pour le mariage a été très mal vu. Et ce qui me paraît être un comble dans cette affaire c'est que personne des intéressés ne s'est plaint. La femme qui avait menti a accepté le divorce sans se plaindre!


Surprise et questionnement:


Ma question c'est pourquoi une telle réaction? Un homme et une femme ne sont-ils pas libres de s'entendre sur les conditions de leur union? Et si après il s'avère que l'un des conjoints a menti sur ce que tous les deux considèrent comme essentiel, pourquoi les tiers devraient-ils en faire un problème? Une fois de plus les Français se sont-ils sentis coupables?

3. Sexualité et prise de position du Pape contre le préservatif


Lors de sa dernière tournée en Afrique (mars 2009), le Pape Benoît XVI qui ne sait pas cacher ce qu'il pense a affirmé que le préservatif ne faisait qu' "aggraver" le problème du SIDA. Pour les détails...


http://www.20minutes.fr/article/311825/Monde-Le-pape-en-route-pour-l-Afrique-reaffirme-son-opposition-au-preservatif.php

et quelques réactions


http://www.20minutes.fr/article/312239/Monde-Les-propos-du-pape-sur-le-preservatif-provoquent-la-vive-inquietude-de-la-France.php


Surprise et questionnement:


J'ai d'abord été surpris que les réactions à ces propos viennent beaucoup plus des Français. Alors, la question n'intéresse-t-elle pas les autres pays? Pourquoi les Français sont-ils si virulents chaque fois qu'on parle de la sexualité dans un certain sens? Encore une fois les Français se sont-ils sentis coupables?




Pour l'instant je suis étonné et me pose ces questions. Je souhaite avoir des réponses. Peut-être est-ce une simple coïncidence? Dans tous les cas, votre apport à cette réflexion m'aidera à avoir une idée claire. N'hésitez donc pas à réagir.




La sexualité selon la Parole de Dieu est un domaine où tout doit se faire dans l'ordre, la pureté, en respectant les lois morales, sociales et spirituelles. Une femme ou un homme ayant une vie sexuelle bien rangée est d'un grand prix aux yeux de Dieu. Le monde nous enseigne (et c'est la règle) qu'il n'est pas normal qu'une jeune fille ou un garçon atteigne sa 18ème année sans connaître le sexe. selon Dieu, l'âge du premier rapport sexuel importe peu, pourvu qu'on le fasse dans le cadre du mariage. Heureux celui qui sait maîtriser ses pulsions pour plaire au Seigneur et préserver son âme.




Que le Seigneur vous bénisse!





08/06/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres