A Contre-courant

A Contre-courant

T’es-tu laissé surprendre et peut-être entraîner par le courant?

 

Les attitudes du monde face au péché

« Tel est le chemin de la femme adultère : elle mange et s'essuie la bouche, et dit :Je n'ai pas commis d'iniquité. » (Proverbes 30:20)

On estime qu'il est temps de s'affranchir des contraintes imposées par la religion et d'en finir avec les vieux tabous d'une société hypocrite aujourd'hui dépassée. La tolérance vis-à-vis du péché entraîne l'irresponsabilité, et la conscience s'endurcit.
Aujourd'hui, on va plus loin encore ; les médias présentent la liberté sexuelle comme une forme d'amour du prochain, un des moyens pour casser toutes les barrières soi-disant égoïstes et réductrices. Cette pratique du mal est même considérée comme une preuve d'amour vis-à-vis du partenaire. C'est ainsi que l'homme va jusqu'à justifier son péché par ce que Dieu condamne.

Ce que présente la Bible : Un chemin de repentance

On dira peut-être : Oui, mais le péché est si attrayant, le courant est si fort... Pourrai-je le remonter ? Le roi David, entraîné comme dans un « gouffre » par sa propre convoitise, nous indique le chemin du retour vers le Dieu qui pardonne. Il lui déclare : « Contre toi, contre toi seul,j'ai péché, et j'ai fait ce qui est mauvais à tes yeux. » (
Psaume 51:4). « Je t'ai fait connaître mon péché, et je n'ai pas couvert mon iniquité ; j'ai dit : Je confesserai mes transgressions à l'Éternel ; et toi tu as pardonné l'iniquité de mon péché. » (Psaume 32:5) D'autres textes de la Bible invitent le croyant à reconnaître ses fautes devant Dieu et devant ceux à qui il a fait du tort. « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité. » (1 Jean 1:9) « Confessez donc vos fautes l'un à l'autre, et priez l'un pour l'autre, afin que vous soyez guéris : la fervente supplication du juste peut beaucoup. » (Jacques 5:16)

Trois objectifs
pour toi

1. Connais profondément dans ton cœur les deux pensées contenues dans ce verset afin de les vivre : « Il y a pardon auprès de toi (Dieu), afin que tu sois craint. » (
Psaume 130,4)

2. Reçois pour toi ces paroles du Seigneur Jésus qui allait payer la dette de tes péchés à la croix : « Je ne te condamne pas ; va, dorénavant ne pèche plus. » (
Jean 8:11) Fuis sans hésitation toute situation qui engage les convoitises de la chair.

3. Souviens-toi de David qui, pleinement convaincu du pardon de son Dieu, a retrouvé « la joie de son salut » (
Psaume 51:12) et la communion de son Dieu. Et si nécessaire, accepte comme lui de porter, avec ce Dieu miséricordieux qui t'a relevé, les conséquences de ce que tu reconnais « avoir semé » (Galates 6:7-8).

Mais, de toutes façons, souviens-toi de ceci :

« Celui qui cache ses transgressions ne prospèrera point, mais celui qui les confesse et les abandonne obtiendra miséricorde.»
(
Proverbes 28:13)


28/07/2009
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres