A Contre-courant

A Contre-courant

9. La Bible déchirée

Dans une  petite ville d'Allemagne, on procédait un jour à la  vente aux enchères d'un mobilier. Parmi les objets à vendre, se trouvait une vieille Bible volumineuse dont personne ne voulait. Un marchand finit cependant par faire une offre et obtint le livre pour quelques sous.

 

Ce commerçant à l'esprit pratique comptait employer ces pages comme papier d'emballage. Il ne  connaissait  pas l'immense valeur de celles-ci, même déchirées ou  salies. Dieu a dit: " Ma Parole ne reviendra pas à moi sans  effet " (Esaïe 55:11).

 

Dans cette même  ville vivait un homme tourmenté par la pensée qu'il était coupable de la mort d'un autre. Sa conscience ne lui accordait pas un minute de repos. Un jour, il  envoya son fils faire un achat chez ce commerçant. L'enfant rentra bientôt avec l'objet désiré enveloppé dans une page de la vieille Bible. Le regard du père fut soudain arrêté par ce verset : " Sans effusion de sang, il n'y a  pas  de rémission " (Hébreux 9:22).

 

Il renvoya son  fils chez le marchand qui, entretemps, avait arraché d'autres pages jusqu'à la première épître de Jean. Lorsque l'homme à la conscience tourmentée eût terminé la lecture de cette nouvelle page, le poids qui accablait son âme avait disparu. Voilà ce qu'il venait de lire: " Le sang de Jésus Christ, son Fils (le Fils de Dieu),  nous purifie de tout péché ", et : " Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste  pour nous pardonner et nous purifier de toute iniquité " (1 Jean 1:7-10).

 

Ces paroles brillèrent comme une lumière dans son âme. En vérité, le sang du Seigneur Jésus Christ versé sur la croix, a le pouvoir de purifier de tout péché ceux qui confessent leurs fautes à Dieu. Une paix parfaite remplit son cœur.

 

Même une page arrachée de la Bible peut conduire une  âme au  vrai bonheur.

 

 



 

 



22/12/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres