A Contre-courant

A Contre-courant

Cameroun, pays hautement faux et corrompu !



 


Eh oui ! je n'ai pas pu résister. Il fallait que j'écrive sur ce fléau parce que trop c'est trop. Les choses que nous voyons dans ce pays sont terribles. Même les mots pour qualifier cela commencent à faire défaut, car ça devient un style de vie.

Dites-moi , comment peut-on vivre dans un pays où le mal est devenu la norme? Où  les intérêts individuels passent avant tout et ceci à chaque niveau de la société? Où les enfants apprennent très tôt qu'en chaque situation il faut gagner par tous les moyens possibles?

Où allons-nous?

Je lance ce cri pour que ceux qui lisent fassent quelque chose : prier, changer, mener des actions si on en a le pouvoir, relayer le cri, etc.

Pour ceux  qui ne le savent pas, le Cameroun a été classé pays le plus corrompu en 1998 et 1999 par Transparency International. et depuis il est constamment dans le top vingt.

Saviez-vous qu'à ce jour le Cameroun est un des très rares sinon le seul pays sur lequel toute une page est écrite dans le célèbre WIKIPEDIA comme pays corrompu? Suivez ce lien et vous verrez

http://fr.wikipedia.org/wiki/Corruption_au_Cameroun

Vous y trouverez les informations sur la situation au pays.

 

Je vais vous partager quelques expériences vécues personnellement pour ajouter à ce que les experts ont déjà dit.

 

Travail doublement rémunéré

C'est la situation de l'individu fonctionnaire, régulièrement payé tous les mois, qui exige qu'on lui donne quelque chose, à tout individu requérant un service qui fait partie de son travail. Il est aidé dans cette attitude par ses collègues qui le font aussi, et l'ignorance des citoyens.

Cette attitude s'est étendue au point où on ne sait plus quel service est payant et lequel ne l'est pas.

Ce matin encore, nous avons vécu en direct la scène d'une femme se voyant refuser un vaccin pour son nourrisson jusqu'à ce qu'elle ait supplié et monnayé ce service absolument gratuit et accessible à toutes les mères selon le règlement.

 

Les entreprises fictives et les marchés publics

Le Camerounais se sont rendus compte qu'un des meilleurs moyens de s'enrichir, c'est les marchés publics, la réalisation des projets. On se dit qu'il suffit de tomber sur un bon coup, et puis on est tranquille.

Beaucoup se sont lancés ainsi dans la création d'entreprises parfois fictives et sont prêts à tout pour gagner les marchés. Très souvent même ce sont les décideurs qui s'octroient eux-mêmes ces marchés à travers des entreprises dont ils sont les propriétaires cachés. Cela se fait aussi dans d'autres pays. La différence c'est qu'au Cameroun c'est une norme. Je ne suis pas sûr que de nos jours une entreprise puisse gagner un marché simplement parce qu'elle est la plus apte techniquement et juridiquement à le réaliser.

 

Le mauvais côté de l'informatique

Si vous allez dans un secrétariat bureautique à Ndokotti ou Ange Raphaël à Douala, vous ferez un constat atterrant : les gens font du faux au vu et au su de tout le monde. Faux diplômes, fausses attestations, faux certificats sont devenus choses courantes, et tout ceci grâce au détournement du très bon logiciel Adobe Photoshop.

Je dis bien, ce qui est terrible, c'est que cela se fait au vu et au su de tout le monde. C'est devenu normal. C'est un service qu'on demande comme tout autre. Quelqu'un vient et demande qu'on change le nom sur un diplôme tout simplement. On lui dit combien ça coûte, et on fait le travail.

Il existe même, à ce que qu'on m'a dit, des lieux connus pour l'imitation des signatures. Mais là c'est une rumeur que je n'ai pas encore vérifiée.

 

Mentalité

Je pourrais continuer comme ça à décrire des situations, mais je me limite à ces trois cas. Sachez simplement que l'ingéniosité de Camerounais est sans limite  quand il faut répondre aux questions:

"Qu'est-ce que je gagne dans cette affaire? Comment faire pour tirer profit de cette situation?"

Ce sont des questions qu'on se pose partout. Elle sont de plus en plus ancrées dans l'esprit des individus. Que ce soit   à l'hôpital (!!!), en justice (c'est pire ici), sur les routes, à la poste, dans les administrations, etc, c'est le même état d'esprit :

Tous les Camerounais sont en train de se retrouver dans cette mentalité de TRICHEUR, VOLEUR, ESCROC

Il est pratiquement impossible d'avoir un accès quelconque dans quelque domaine que ce soit sans user de son influence sociale, financière, ou sans "avoir quelqu'un quelque  part".

A ce rythme, nous sommes perdus, car Sodome  et Gomorrhe ont payé pour leur corruption. Cela risque aussi de nous arriver si rien n'est fait. Nos descendants seront ceux qui en souffriront le plus.

Le gouvernement  essaie  de lancer des opérations pour faire bonne figure aux yeux de la communauté internationale, mais tout cela n'est que mensonge tant que la tête reste pourrie. C'est en haut qu'il faut commencer et bien le faire

.

Appel

Je voudrais inviter tous ceux qui ont un peu de sens à faire très attention. La subtilité des fléaux que je dénonce ici est avérée. Il ne faut pas se laisser entraîner. Le meilleur recours pour résister c'est la Parole de Dieu et la prière. Prions pour nous et pour notre pays.

 

Si nous aimons notre pays et si nous avons un peu de sens pour penser à nos enfants, à ce qu'ils seront demain et dans quel monde ils vivront, nous devons faire quelque chose.


 

 

 

 




 

 

 



19/11/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres