A Contre-courant

A Contre-courant

Il faut marquer la balle de match pour remporter la victoire

A la cent vingt et unième minute et trente deux secondes du quart de finale de la Coupe du Monde 2010 de Football en Afrique du Sud, le Ghana de Stephen Appiah loupait ainsi le rêve de tout un continent de voir la première équipe africaine accéder à une demi finale de la Coupe du Monde de Football.

 

Ghana 1.jpg           Ghana 2.jpg

A cet instant précis, et après une tête piquée d’Adiyiah, le ballon se retrouve sur la ligne de but du gardien uruguayen battu, avec l'ambition évidente et inéluctable de la traverser. Mais c'était  compter sans un Luis Suarez dépassé par les évènements qui, sans réfléchir, prend le risque salutaire pour son équipe de repousser le cuir de la main.

 

Ghana 3.jpg       Ghana 4.jpg

Cet acte lui vaudra un carton rouge et un penalty contre son équipe. GYAN ASAMOAH, l’un des meilleurs buteurs du Ghana à l’époque avec déjà trois réalisations, un des hommes sur qui tout un peuple pouvait compter, se chargea de tirer. Malheureusement sa frappe trouva la barre transversale du portier uruguayen, et les deux équipes se retrouvèrent à la phase cruelle des tirs aux buts.

Bien que GYAN ait marqué à cette phase, son but ne fut pas suffisant pour conduire son équipe en demi finale. La portée du penalty marqué etait bien moindre que celle l'opportunité manquée.

 

Oui cher ami, il y a des moments  dans notre vie où nous sommes amenés à faire un choix, à marquer un « penalty », une balle du match, qui doit nous conduire à un succès, une gloire un bonheur. Lorsque nous le ratons, les autres actes que nous posons ou les choses que nous faisons après pour nous rattraper n’apportent pas grand-chose.

 

Vous êtes à la cent vingt et unième minute de votre. Vous devez marquer le but, la balle du match, pour accéder à la short-liste des nominés de la vie éternelle offerte par Jésus.  Il suffit de vous repentir, de confesser vos pêchés et de vous engager à suivre Jésus Christ en lui donnant la première place de votre vie. Le but qu’il a marqué sur la croix a donné une défaite sans prolongation à Satan sur la mort. Ce but en or est libérateur et sa valeur éternelle. C’est ce genre de but que tu es également invité à marquer avant qu’il ne soit trop tard.

 

La balle de match que vous devez marquer c'est peut-être une réconciliation à opérer avec un proche ou un ami, afin de sauver cette relation pour l’éternité. Oui il y a un temps « T » où tout est réuni pour agir et remporter le prix.

La balle de match peut aussi être une action précise que vous devez entreprendre à l’égard d’un frère, un voisin, une connaissance, afin de lui procurer le bonheur attendu, la paix recherchée, le réconfort nécessaire à ce moment « M ». Une fois cette occasion passée, cela ne sera plus nécessaire.

Vous croyez peut-être vous rattraper pendant les prolongations et/ou la phase des tirs au but, mais sachez qu’à ce moment ce sera trop tard; même si à l'exemple de GYAN ASAMOAH vous marquez par la suite, vous ne pourrez accéder à la short-liste de la vie éternelle.

 

Tirez dans les buts et évitez la barre transversale par une repentance sincère et une conversion authentique  en Jésus Christ.

 

Frappez le ballon pour qu’il se retrouve au fond des filets par une action importante et capitale afin qu’elle ait des répercussions positives et transformatrices pour le prochain et pour la société.

 

Allez, prêt et tirez afin qu’on crie BUUUUUUUT DE LA VICTOIRE.

 

 

 

Par David H.

 

 

 



09/01/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres