A Contre-courant

A Contre-courant

Celui qui ne prie pas...

En des temps où la crainte de Dieu était encore fréquente, un paysan avait été invité à un grand repas. Il était à table avec des hôtes distingués. Le repas commença sans que personne paraisse éprouver le besoin de prier avant de manger. Seul le paysan joignit discrètement les mains, et remercia en silence son Père céleste.

 

Un citadin, sûr de lui, dit avec malice: "Cher ami, à la campagne, vous avez certainement tous gardé l'habitude de prier ?"

 

Comme la réponse tardait à arriver, il ajouta: "ou alors peut-être seulement les vieux et les retardés ?".

 

"Voyez-vous", lui expliqua le paysan avec un sourire, "dans mon étable j'ai toutes sortes d'animaux; eh bien, ils ne prient pas. Mais, le bétail mis à part, chacun remercie tout naturellement son Créateur pour la nourriture qu'il reçoit".

 

Le citadin eut la bouche fermée.

 

En réalité, l'homme qui n'a pas de relation avec son Créateur se rabaisse presque au rang des animaux!...

Jésus a dit: "Moi, je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie" (Jean 8:12).

 

 



 



15/02/2011
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres