A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 183: Sois attentif, ne rate pas l'occasion



Texte lu

 

Jean 10:30-42

  

Moi et le Père nous sommes un. Alors les Juifs prirent de nouveau des pierres pour le lapider. Jésus leur dit : Je vous ai fait voir plusieurs bonnes œuvres venant de mon Père : pour laquelle me lapidez-vous ? Les Juifs lui répondirent : Ce n’est point pour une bonne œuvre que nous te lapidons, mais pour un blasphème, et parce que toi, qui es un homme, tu te fais Dieu. Jésus leur répondit : N’est-il pas écrit dans votre loi : J’ai dit : Vous êtes des dieux ? Si elle a appelé dieux ceux à qui la parole de Dieu a été adressée, et si l’Ecriture ne peut être anéantie,  celui que le Père a sanctifié et envoyé dans le monde, vous lui dites : Tu blasphèmes ! Et cela parce que j’ai dit : Je suis le Fils de Dieu. Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas. Mais si je les fais, quand même vous ne me croyez point, croyez à ces œuvres, afin que vous sachiez et reconnaissiez que le Père est en moi et que je suis dans le Père. Là-dessus, ils cherchèrent encore à le saisir, mais il s’échappa de leurs mains. Jésus s’en alla de nouveau au delà du Jourdain, dans le lieu où Jean avait d’abord baptisé. Et il y demeura. Beaucoup de gens vinrent à lui, et ils disaient : Jean n’a fait aucun miracle ; mais tout ce que Jean a dit de cet homme était vrai. Et, dans ce lieu-là, plusieurs crurent en lui.

 

 

 

Enseignement

 

La Bible nous invite à la foi. Elle nous demande de croire que Jésus est le Fils de Dieu, en fait Dieu lui-même, venu en chair pour sauver les hommes du jugement à venir que Dieu exercera sur la terre. Elle nous demande de croire que si nous avons foi en lui, il agira et accomplira dans nos vies tout ce qu'il nous promet dans la Bible.

 

La Bible définit la foi comme "une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas" (Hébreux 11:1). Il s'agit d'accepter des choses dites dans la Bible même si on ne les voit pas. Il s'agit d'y croire tout simplement.

 

Quand on présente la chose comme ça, c'est vrai que c'est pas intéressant. C'est plus que de la folie, c'est de la bêtise. Comment un homme normal peut-il se laisser entraîner dans ce jeu qui n'a pas de sens? Beaucoup de personnes s'arrêtent à ce niveau et rejettent la Bible, la foi, Jésus, Dieu, le Saint-Esprit très loin. Ces personnes se ferment à tout ce qui touche à ces sujets parce qu'elles sont intelligentes et logiques.

 

Je trouve cette attitude normale. En effet, pourquoi un homme croirait-il en Jésus alors qu'il ne l'a jamais vu à l’œuvre? Comment croire en la Bible alors qu'on ne s'est même jamais arrêté pour la lire, alors qu'on n'en connait pas le contenu? Comment croire que c'est la Parole de Dieu alors qu'on ne voit aucun lien entre elle et ce que nous vivons au quotidien? Comment croire même en Dieu alors que nous avons une explication logique à tout ce que nous voyons dans notre univers? Comment croire en Dieu alors que nous ne l'avons jamais ni vu ni senti? Comment accepter d’être traité de pécheur prêt pour le jugement alors qu'on ne se sait coupable de rien? Il y a mille raisons et plus pour ne pas avoir la foi tel que la Bible nous le demande.

 

Dans le texte d'aujourd'hui Jésus, s'adressant à ses contemporains qui sont sur le point de le lapider, leur demande de croire à cause des œuvres qu'il accomplit. Dans la suite et tout au long des Évangiles, on voit que tous ceux qui le suivent le font parce qu'ils ont expérimenté quelque chose de particulier avec le Seigneur. Ils savent qu'il est l'Envoyé de Dieu, le Fils de Dieu, Dieu lui-même, parce qu'ils ont vu quelque chose de lui. En fait Jésus s'est révélé dans leur vie et ils ont prêté attention à cette apparition.

 

Dieu sait bien, lui qui nous a rendus si intelligents et logiques, que nous ne pouvons croire dans le vide. C'est pourquoi il prend le soin d'accomplir dans la vie de chacun d'entre nous des œuvres particulières qui sont là pour nous prouver que c'est lui. Il nous revient d'y prêter attention et de prendre la bonne décision. Ce qui est certain, c'est que d'ici à ce que le jugement de Dieu arrive, chacun d'entre nous aura eu personnellement mille apparitions de Dieu, d'une manière ou d'une autre, mille œuvres que Dieu aura accomplies dans sa vie pour se révéler à lui, et qu'il ne pourra pas dire qu'il n'était pas au courant.

 

La mort peut surprendre n'importe lequel d'entre nous à tout moment. Dès qu'on est de l'autre côté, il n'y a plus moyen de travailler à son salut. Alors, je suis persuadé que le Seigneur met tout en œuvre pour que toi et moi, avant notre mort, ayons personnellement eu l'occasion de le voir.

 

A bon entendeur, salut.

 

 

 

 

 

 



24/11/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres