A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 197: Ne t'empresse pas de juger !



Texte lu

 

Matthieu 26:6-13

  

Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, une femme s'approcha de lui, tenant un vase d'albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix ; et, pendant qu'il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. Les disciples, voyant cela, s'indignèrent, et dirent : A quoi bon cette perte ? On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. Jésus, s'en étant aperçu, leur dit : Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a fait une bonne action à mon égard ; car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours. En répandant ce parfum sur mon corps, elle l'a fait pour ma sépulture. Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu'elle a fait.

 

 

 

Enseignement

 

Pourquoi les disciples qualifient-ils  de perte le fait que cette femme verse du parfum de grand prix sur la tête du Seigneur ? Reconnaissez que ça heurte. Quelqu'un fait envers vous une chose qui a de la valeur à ses yeux et aux yeux des autres. Mais quelques-uns trouvent que c'est une perte ! N'est-ce pas rabaissant pour vous et pour la personne qui pose cet acte ?

 

Les disciples ne pensaient certainement pas à mal vis-à-vis du Seigneur, mais ils n'ont pas mesuré leurs paroles avant de les prononcer. Leur raisonnement devait être celui-ci: Jésus ne se soucie pas des choses de ce monde (richesses, honneurs, senteurs, etc), donc répandre du parfum sur lui n'a aucun sens, vu qu'il ne considère pas cela. Pour eux Jésus se souciait plus des choses du ciel et de l'état des gens, les pauvres par exemple.

Cette façon de voir n'était pas fausse. Le vrai problème c'est que ce n'était pas complet, ce qui faussait la conclusion.

 

C'est vrai que mettre du parfum sur Jésus n'était pas en soi un élément émouvant pour lui. Non. Le parfum ne l'intéressait pas. Ce qui importait et qui a échappé aux disciples, c'est l'état de la personne qui fait le geste. Elle montre son amour pour le Seigneur et le désir de lui être agréable. Elle le montre à sa manière, avec les choses qui ont du prix à ses yeux. Pourquoi l'en empêcher ? Pourquoi la frustrer? Vous savez comment cela peut être frustrant de faire une grande préparation pour montrer son d'amour et de se voir rejeté et méprisé le moment venu ! Non, le Seigneur ne veut pas frustrer cette femme, ni l'arrêter dans un élan légitime. Ce qu'il voit, c'est l'état de son cœur.

Autre chose. La femme ne le sait pas, mais son acte est prophétique. En effet, il annonce la mort prochaine du Seigneur. C'est donc Dieu qui la pousse et l'utilise pour cela. Cette action est directement liée à l'Évangile. C'est pour cela qu'on en parle encore aujourd'hui.

 

Ne t'empresse pas de juger, de condamner, et de parler lorsque tu vois quelqu'un poser un acte qui n'est pas un péché et dont l'objectif c'est la foi, ou les choses de Dieu. Tu ne sais pas si le Seigneur n'est pas derrière tout cela. Oui, toi tu aurais agi autrement, et puis quoi ? Pour l'instant ce n'est pas toi que Dieu a choisi pour faire cela. Alors tais-toi et regarde simplement. Prends le temps d'examiner et de sonder avec le Seigneur. S'il y a à redire il te le fera savoir.

 

Ne prends pas le risque de t'opposer au plan de Dieu par ignorance, manque de sagesse et de retenue.

 

 

 

 



23/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres