A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 56: Amour et miséricorde


Texte lu

 

Luc 15:11-24

  

Il dit encore: Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui  doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour  un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche. Lorsqu'il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et  il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d'un des habitants du pays, qui l'envoya  dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux,  mais personne ne lui en donnait. Etant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père  ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! Je me lèverai, j'irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j'ai  péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d'être appelé ton fils; traite-moi comme l'un de  tes mercenaires. Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son  père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et  le baisa. Le fils lui dit: Mon père, j'ai péché contre le ciel et contre toi, je  ne suis plus digne d'être appelé ton fils. Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et  l'en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était  perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir.

 

 

 

Enseignement

 

Voici ce que j'appelle un bon père. Ce vieil homme nous enseigne. Il agit envers son fils comme Dieu le fait avec nous.

 

Nos choix depuis la nuit des temps ne sont pas toujours ceux que le Seigneur nous suggère. En même temps il ne veut pas nous obliger à faire ce qu'il désire. Il nous laisse la liberté de suivre le chemin de nos cœurs. Tout ce qu'il fait c'est nous présenter la bonne option ainsi que les conséquences du mauvais choix.

 

Lorsqu'après avoir erré et commis toutes sortes de fautes nous tournons les regards vers lui, il est toujours prêt à nous accueillir. Il pardonne tout et nous trace un avenir merveilleux.

 

Notre Dieu est grand. Il est bon et miséricordieux envers ses créatures. Quelqu'un m'a récemment dit qu'il ne comprenait pas comment Dieu pouvait pardonner à une personne mauvaise ayant accompli des actes ignobles. Il ne comprenait pas comment Dieu pouvait faire comme si la personne n'était pas coupable. C'est normal. C'est un mystère que l'homme ne peut appréhender sans la foi et l'éclairage de l'Esprit de Dieu.

 

Ceux qui sont transformés par le Seigneur doivent être comme lui. Ils peuvent aimer, user de miséricorde et être patients à l'image du Père. C'est d'ailleurs ce qu'il attend de nous dans ce monde froid et sans pitié.

 

Les mots qui ressortent de ce passage sont: amour, miséricorde, pardon, patience, bonté. Veux-tu les faire tiens désormais?

 



06/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres