A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 20: Une bonne action ne se perd jamais

 

 

 

Texte lu

 

Actes des apôtres 9:36-43

 Il y avait à Joppé, parmi les disciples, une femme nommée Tabitha, ce  qui signifie Dorcas: elle faisait beaucoup de bonnes oeuvres et d'aumônes. Elle tomba malade en ce temps-là, et mourut. Après l'avoir lavée, on la  déposa dans une chambre haute. Comme Lydde est près de Joppé, les disciples, ayant appris que Pierre  s'y trouvait, envoyèrent deux hommes vers lui, pour le prier de venir  chez eux sans tarder. Pierre se leva, et partit avec ces hommes. Lorsqu'il fut arrivé, on le  conduisit dans la chambre haute. Toutes les veuves l'entourèrent en  pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait  Dorcas pendant qu'elle était avec elles. Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux, et pria; puis, se  tournant vers le corps, il dit: Tabitha, lève-toi! Elle ouvrit les yeux,  et ayant vu Pierre, elle s'assit. Il lui donna la main, et la fit lever. Il appela ensuite les saints et  les veuves, et la leur présenta vivante. Cela fut connu de tout Joppé, et beaucoup crurent au Seigneur. Pierre demeura quelque temps à Joppé, chez un corroyeur.

 

 

Enseignement

 

Voici un texte très instructif.

 

La Bible ne nous dit pas pourquoi les disciples font appel à Pierre. Néanmoins, on peut imaginer que, le sachant dans la région, ils ont pensé que la dépouille de Dorcas méritait d'être accompagnée par la plus haute personnalité de la foi à l'époque.

 

La lecture de toute l'histoire nous fait comprendre aisément que toute cette agitation était due au bon témoignage dont bénéficiait la défunte: Toutes les veuves l'entourèrent en  pleurant, et lui montrèrent les tuniques et les vêtements que faisait  Dorcas pendant qu'elle était avec elles. Elles accueillent Pierre avec des éléments très parlants.

 

Dorcas revient à la vie grâce à ses bonnes œuvres. Ce n'est pas l'unique fois où la Bible nous dit expressément qu'un individu bénéficie de la grâce de Dieu à cause de ses bonnes œuvres. Nous pouvons lire à titre d'illustration les textes suivants: Luc 7:2-10; Actes 10:1-6.

 

L'homme prudent œuvrera  à marquer positivement les autres en leur faisant du bien chaque fois que cela est possible. En le faisant il se donne la garantie que Dieu pensera à lui au moment de la bénédiction.

 

 

 



08/03/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres