A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 220: Tu as été greffé, alors fais une offrande



Texte lu

 

Romains 12:1

  

Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

 

 

 

Enseignement

 

Dans les chapitre 9 à 11, Paul expose la situation d'Israël par rapport au salut. Ils sont le peuple que Dieu a choisi dès les temps anciens à travers Abraham. C'est parce qu'ils ont déçu le Seigneur que celui-ci s'est tourné vers les non juifs dans le but de se constituer un nouveau peuple spirituel, fait d'hommes et de femmes ayant son Esprit. C'est par la pure grâce de Dieu qu'aujourd'hui nous pouvons aussi avoir accès aux bénédictions et aux promesses qui à l'origine n'étaient destinées et réservées qu'à ceux qui descendaient physiquement d'Abraham, d'Isaac et de Jacob.

Écoutez l'apôtre en Romains 11:19-22

"Tu diras donc: des branches ont été retranchées, afin que moi, je sois greffé. Fort bien; elles ont été retranchées à cause de leur manque de foi, et toi, tu subsistes par la foi. N’aie pas de pensées hautaines, mais de la crainte; car si Dieu n’a pas épargné les branches naturelles, il ne t’épargnera pas non plus. Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu: sévérité envers ceux qui sont tombés, et bonté de Dieu envers toi, si tu demeures dans cette bonté; autrement, toi aussi tu seras retranché."

 

Si le Seigneur a été si bon envers nous qui ne le méritions pas, s'il a pu se montrer aussi sévère envers ceux qui ont été avant nous, s'il a pu montrer sa puissance dans cette "chirurgie spirituelle", alors Paul peut dire...

"Je vous exhorte donc..."

Oui, nous qui avons expérimenté et saisi la bonté et la grâce du Seigneur sommes exhortés à "offrir nos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu".

 

Comment peux-tu expérimenter sa miséricorde et sa grâce sans arriver à ce sacrifice ? Comment pourrais-tu t'offrir à lui sans avoir expérimenté et saisi sa grâce et sa miséricorde envers toi?

 

Le sacrifice de ton corps doit être:

 

1° Vivant: Dans l'Ancien Testament, le Seigneur n'acceptait pas de sacrifice de bête morte. La bête à sacrifier devait être en bonne santé et bien vivante. Sa mort devait survenir durant le rituel du sacrifice.

Le sacrifice vivant prive l'homme d'une chose dont il a réellement besoin, une chose à laquelle il accorde du prix, une chose essentielle à sa vie, au profit du Dieu.

 

2° Saint: Mis à part pour Dieu et pour lui seul

 

3° Agréable: Il doit être dans la droite ligne des choses auxquelles le Seigneur prend plaisir.

 

As-tu bénéficié de sa bonté, de sa grâce et de sa miséricorde ? Es-tu prêt à lui offrir ton corps en sacrifice vivant, saint et agréable?

 

 

 

 



07/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres