A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 224: La Soumission aux autorités... encore !



Texte lu

 

Romains 13:1-7

1 Pierre 2:13-17

  

Que toute âme se soumette aux autorités qui sont au–dessus d’elle ; car il n’existe pas d’autorité, si ce n’est de par Dieu ; et celles qui existent sont ordonnées de Dieu ; de sorte que celui qui résiste à l’autorité résiste à l’ordonnance de Dieu ; et ceux qui résistent feront venir un jugement sur eux–mêmes. Car les magistrats ne sont pas une terreur pour une bonne œuvre, mais pour une mauvaise. Or veux–tu ne pas craindre l’autorité ? fais le bien, et tu recevras d’elle de la louange ; car le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien ; mais si tu fais le mal, crains ; car il ne porte pas l’épée en vain ; car il est serviteur de Dieu, vengeur pour exécuter la colère sur celui qui fait le mal. C’est pourquoi il est nécessaire d’être soumis, non seulement à cause de la colère, mais aussi à cause de la conscience. Car c’est pour cela que vous payez aussi les tributs ; – car ils sont ministres de Dieu, s’employant constamment à cela même. Rendez à tous ce qui leur est dû, à qui le tribut, le tribut ; à qui le péage, le péage ; à qui la crainte, la crainte ; à qui l’honneur, l’honneur..

Soyez donc soumis à tout ordre humain pour l’amour du Seigneur, soit au roi comme étant au–dessus de tous, soit aux gouverneurs comme à ceux qui sont envoyés de sa part pour punir ceux qui font le mal et pour louer ceux qui font le bien ; car c’est ici la volonté de Dieu, qu’en faisant le bien vous fermiez la bouche à l’ignorance des hommes dépourvus de sens, comme libres, et non comme ayant la liberté pour voile de la méchanceté, mais comme esclaves de Dieu. Honorez tous les hommes ; aimez tous les frères ; craignez Dieu ; honorez le roi.

 

 

 

Enseignement

 

Ah oui, nous revenons sur la question de la soumission aux autorités (Méditation 17: Soumission aux autorités). La Bible en parle de manière précise en deux passages, alors pourquoi pas nous? Le sujet a son importance. Deux apôtres (Paul et Pierre) en parlent dans le même sens : la soumission.

 

L'exhortation est la même bien que faite dans une perspective particulière pour l'un et l'autre.

 

Paul demande de se soumettre aux "autorités qui sont au dessus" de nous. Notons bien le "au dessus".  Dans d'autres traductions de la Bible il est dit "autorités supérieures".

Il dit "que toute âme...". Dans d'autres traductions, il est écrit "que toute personne...". L'attitude exigée ici est donc attendue de tout être humain quelles que soient ses spécificités (valeurs, croyances, niveau social, responsabilité, race, idéologie, etc).

 

Pierre demande la même chose que Paul, mais envers "tout ordre humain". Pour l'apôtre, partout où les hommes se sont organisés et ont décidé de mettre en place une hiérarchie pour des besoins d'ordre, cette organisation et cette hiérarchie doivent respectées par ceux qui en sont les membres. Ces derniers doivent se soumettre à toute personne d'un niveau supérieur dans l'organisation.

Pierre va même plus loin en nous exhortant à "honorer" tous les hommes. Il faut reconnaître à nos semblables le droit et le respect qui leur sont dû en tant qu'hommes et femmes, nos semblables, des créatures de Dieu comme nous.

 

Paul énonce un principe général sous forme de commandement et il s'adresse à tous les hommes: "Que toute âme se soumette aux autorités qui sont au–dessus d’elle".

Pierre exhorte les chrétiens de manière directe: "Soyez donc soumis à tout ordre humain".


Pour Paul, il faut se soumettre à cause de la colère (colère de Dieu, colère de celui qui tient l'épée ou qui a le pouvoir de condamner en son nom) et à cause de la conscience (tiens! la Conscience...).

Pour Pierre, il faut se soumettre à cause de l'amour de Dieu et pour l'amour de Dieu.

 

Le rôle des autorités est normalement très clair: punir ceux qui font le mal et louer ceux qui font le bien, tout ceci de par Dieu. Résister à l'autorité, c'est résister à Dieu. Être soumis aux autorités revient à obéir aux diverses exigences qui en émanent: respect des lois, règlements et décisions.

 

Que te reste-t-il à faire maintenant ? Détermine quelles personnes tu peux considérer comme des autorités qui sont au dessus de toi (dans ta famille, dans ton milieu social, dans ton milieu professionnel, dans ta ville, dans ton pays, etc...) et vois comment tu dois leur être soumis.

 

 

 



04/06/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres