A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 274: Nous prêchons la sagesse de Dieu

 

Texte lu

 

1 Corinthiens 2:6-16

  

Cependant, c’est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits, sagesse qui n’est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis ; nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu’aucun des chefs de ce siècle n’a connue, car, s’ils l’eussent connue, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. Lequel des hommes, en effet, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. Et nous en parlons, non avec des discours qu’enseigne la sagesse humaine, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, employant un langage spirituel pour les choses spirituelles. Mais l’homme animal ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Dieu, car elles sont une folie pour lui, et il ne peut les connaître, parce que c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel, au contraire, juge de tout, et il n’est lui-même jugé par personne. Car Qui a connu la pensée du Seigneur, Pour l’instruire ? Or nous, nous avons la pensée de Christ.

 

 

 

Enseignement

 

Le message de la Bible dépasse largement le temps, les générations, la géographie, l'histoire et tout le reste. Il s'agit d'une révélation de la sagesse de Dieu.

Ce que nous prêchons n'est pas le fruit de notre réflexion. Non, très loin de là, car s'il fallait que nous partagions notre pensée propre, notre message serait tout simplement en harmonie avec la décadence du monde. Ce que nous prêchons c'est la pensée de Dieu.

 

Les hommes peuvent nous qualifier de tous les noms lorsque nous partageons le message du Seigneur, mais en fait ce n'est pas nous qui sommes concernés. C'est à Dieu lui-même qu'ils s'en prennent. Par exemple, lorsque à la lecture de la Bible nous comprenons que les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont une abomination et un péché devant Dieu, et que nous le partageons, on nous taxe d'homophobe. Dieu qui a créé les hommes serait donc homophobe? Non! Dieu aime l'homme. Ce qu'il hait c'est le péché, et il donne les moyens pour que l'homme sorte de là.

 

Il paraît prétentieux et même présomptueux de tenir le langage que nous tenons en ce moment, car qui peut réellement connaître la pensée de Dieu. En effet, ce serait très prétentieux de ne pas reconnaître qu'en réalité, c'est Dieu qui met sa pensée en nous. C'est lui qui décide de nous révéler certaines choses. C'est lui seul qui peut nous permettre de comprendre une seule ligne de la Bible.

Pourquoi me permet-il à moi de discerner ces choses? Par amour et par grâce, tout simplement.

Tout ce que le Seigneur demande c'est que nous répondions à son appel à la foi, et que nous gardions les coeurs simples et ouverts pour recevoir de lui la révélation de sa pensée.

 

"Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit."

 

"Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l’homme ? Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste ; les autres, Elie ; les autres, Jérémie, ou l’un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela, mais c’est mon Père qui est dans les cieux." (Matthieu 16:13-17)

 

La Parole de Dieu sera toujours une folie pour ceux qui ne veulent pas s'ouvrir à lui. Les personnes mal intentionnées qui lisent la Bible juste pour y trouver des éléments contre la foi auront toujours de l'eau pour leur moulin, car sans l'Esprit de Dieu pour révéler la vérité, ils sombreront toujours plus dans l'erreur. Ils pourront dire "j'ai lu toute la Bible, je n'ai rien vu qui justifie votre attitude, au contraire je me rends compte que c'est de la folie".

 

Mais pour toi qui prêches, toutes ces attitudes ne doivent pas t'arrêter, car, tu le sais, c'est la sagesse de Dieu, elle t'a été révélée, et tu ne fais que la partager. Dieu lui-même saura ouvrir les yeux d'autres personnes à cela selon sa grâce. Dieu lui-même saura défendre sa pensée auprès de ses créatures.

 

 

 

 

 

 

 



03/02/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres