A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 11: Grâce immense

Texte lu

 

Esaïe 55:1-7

Vous tous qui avez soif, venez aux eaux, Même celui qui n'a pas d'argent!  Venez, achetez et mangez, Venez, achetez du vin et du lait, sans argent,  sans rien payer! Pourquoi pesez-vous de l'argent pour ce qui ne nourrit pas? Pourquoi  travaillez-vous pour ce qui ne rassasie pas? Ecoutez-moi donc, et vous  mangerez ce qui est bon, Et votre âme se délectera de mets succulents. Prêtez l'oreille, et venez à moi, Ecoutez, et votre âme vivra: Je traiterai  avec vous une alliance éternelle, Pour rendre durables mes faveurs envers  David. Voici, je l'ai établi comme témoin auprès des peuples, Comme chef et  dominateur des peuples. Voici, tu appelleras des nations que tu ne connais pas, Et les nations  qui ne te connaissent pas accourront vers toi, A cause de l'Eternel,  ton Dieu, Du Saint d'Israël, qui te glorifie. Cherchez l'Eternel pendant qu'il se trouve; Invoquez-le, tandis qu'il  est près. Que le méchant abandonne sa voie, Et l'homme d'iniquité ses pensées;  Qu'il retourne à l'Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne  se lasse pas de pardonner.

 

 

Enseignement

 

Ce texte exprime la particularité de notre Dieu miséricordieux. La logique qu'il utilise est réellement au-delà de tout ce qu'on peut imaginer.

 

Le Seigneur a en sa possession un trésor inestimable à offrir à tout homme: le salut de l'âme, la transformation de l'être, le bonheur éternel. Comment faire pour vendre un bien que personne n'a les moyens de s'acquérir, car le prix est très loin au dessus des moyens du plus riche?

 

Il décide de le donner. Eh oui! le donner. "Venez acheter gratuitement". Nous avons ainsi par pure grâce accès à un trésor après lequel notre âme soupire et que nous ne pouvons avoir par nos propres moyens. Tout ce qu'il faut faire c'est venir le prendre avec foi. Les dieux des hommes (ceux que les hommes se créent) demandent des sacrifices et d'autres dons. Dans notre train quotidien la recherche du bonheur et du bien-être nous pousse souvent à des dépenses, à des compromissions de toute sorte. Pourquoi souffrir ainsi alors que tout cela est à notre portée, et gratuitement en plus? 

 

 

Nous avons un Dieu disposé à nous recevoir à tout moment. Laissons là toutes ces peines et douleurs auxquelles nous nous livrons pour avoir un peu de bonheur. Venons prendre librement et gratuitement ce grand trèsor que le Seigneur met à notre disposition.



14/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres