A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 112: Et si Dieu te voulait... du mal ?

Texte lu

 

1 Pierre 3:13-17

  

Et qui est-ce qui vous fera du mal, si vous êtes devenus les imitateurs de celui qui est bon ? Mais, si même vous souffrez pour la justice, vous êtes bienheureux ; et ne craignez pas leurs craintes, et ne soyez pas troublés, mais sanctifiez le Seigneur le Christ dans vos cœurs ; et soyez toujours prêts à répondre, mais avec douceur et crainte, à quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous, ayant une bonne conscience, afin que, quant aux choses dans lesquelles ils médisent de vous comme de gens qui font le mal, ceux qui calomnient votre bonne conduite en Christ, soient confus. Car il vaut mieux, si la volonté de Dieu le voulait, souffrir en faisant le bien, qu’en faisant le mal.

 

 

 

Enseignement

 

Eh oui, nous parlerons encore de la souffrance aujourd'hui. Nous l'avons abordée sous divers aspects dans la Méditation 41, la Méditation 49, et la Méditation 61.

 

Et qui est-ce qui vous fera du mal, si vous êtes devenus les imitateurs de celui qui est bon ? Mais, si même vous souffrez pour la justice, vous êtes bienheureux...Car il vaut mieux, si la volonté de Dieu le voulait, souffrir en faisant le bien, qu’en faisant le mal.

 

C'est cette portion de notre texte qui nous intéresse particulièrement. Remarquez la manière dont c'est dit. Au départ nous comprenons avec joie que personne ne peut nous faire du mal si nous imitons celui qui est bon, c'est-à-dire Dieu. Ensuite, quelle surprise (et quelle déception !) de voir envisager la possibilité que nous souffrions ! Le texte va même jusqu'à nous dire que Dieu peut vouloir nous faire souffrir pendant que nous faisons le bien. Comment comprendre tout ceci?

 

Schadrac, Meschac et Abed Nego l'avaient bien compris eux lorsqu'ils répondaient à Nébucadnetsar sur le point de les jeter dans le feu:

 

" Sache toutefois que notre Dieu, le Dieu que nous servons, est capable de nous sauver; oui, il nous arrachera à la fournaise et à ton pouvoir. et à supposer qu’il ne le fasse pas, sache bien que nous refuserons quand même de servir tes dieux et d’adorer la statue d’or que tu as fait dresser. " (Daniel 3:17-18)

 

Le but visé par Dieu dans sa relation avec nous, c'est de nous amener à faire le choix d'être éternellement avec Lui. Un choix conscient. Il veut que nous prenions la décision de nous abandonner à lui tout en renonçant au monde. C'est pourquoi toutes les situations que nous pouvons vivre sont des moyens qu'il utilise pour atteindre son objectif. Notre bien-être sur cette terre n'est pas une finalité pour le Seigneur. Le plus important, c'est la place qu'il nous prépare dans son nouveau monde.

 

Dieu peut nous vouloir du mal afin que nous en sortions plus fort spirituellement. Il s'agit en fait d'un mal pour un bien. C'est différent du mal que le diable veut nous faire pour que nous nous perdions éternellement.

 

Disons-nous bien que de mener une vie d'obéissance à Dieu, une vie de justice, ne nous met pas à l'abri de souffrances et de douleurs. Au contraire, elles peuvent même être multipliées par la volonté du Seigneur. C'est dans de telles situations que nous devons exceller encore dans la justice et la louange à notre Dieu.

 

 

 

Job.jpg

 Image Free Bible Images

 

 

 

 

 

 

 

Article mis à jour le 06/12/2018



25/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres