A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 113: Quand les sacrifices s'avèrent vains

Texte lu

 

Michée 6:6-8

  

Avec quoi me présenterai-je devant l’Eternel, Pour m’humilier devant le Dieu Très-Haut ? Me présenterai-je avec des holocaustes, Avec des veaux d’un an ? L’Eternel agréera-t-il des milliers de béliers, Des myriades de torrents d’huile ? Donnerai-je pour mes transgressions mon premier-né, Pour le péché de mon âme le fruit de mes entrailles ? - On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; Et ce que l’Eternel demande de toi, C’est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la miséricorde, Et que tu marches humblement avec ton Dieu.

 

 

 

Enseignement

 

C'est bien là notre attitude lorsque nous avons du mal à nous soumettre à la volonté de Dieu et à lui obéir. Nous nous persuadons qu'en faisant des sacrifices, en multipliant des dons et des activités spirituelles, Dieu aura compassion, il agréera, et tout rentrera dans l'ordre.

 

C'est aussi ce qu'avait pensé Saül lorsqu'après avoir désobéi à l'ordre du Seigneur, il arguait du fait que c'est le désir de lui sacrifier le meilleur du butin qui l'avait motivé. Quelle fut alors la réponse de l'Éternel?

"L’Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l’obéissance à la voix de l’Eternel ? Voici, l’obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l’observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphims. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi."

(1 Samuel 15:22-23)

 

Un réponse tranchée, claire, directe, qui nous édifie et nous met en garde: il ne faut pas penser à désobéir en espérant flatter le Seigneur avec des sacrifices, quels qu'ils soient. ça ne marche pas.

 

Ce que le Seigneur attend de nous, c'est que nous soyons simples devant lui, obéissants, marchant selon les recommandations dont l'esprit se résume à :

 

  • Pratiquer la justice
  • Aimer la miséricorde
  • Marcher humblement devant Dieu

 

Il n'a pas besoin de sacrifice pour accorder son pardon à  ceux qui sont tombés, pourvu qu'ils le lui demandent sincèrement dans le but de ne pas recommencer. Ce que le Seigneur veut, c'est d'abord une disposition du cœur. Il n'est pas possible de le tromper.



28/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres