A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 194: Veille ! (2) Sois sage !!!

 

Texte lu

 

Matthieu 25:1-13

  

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l’époux. Cinq d’entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d’huile avec elles ; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l’huile dans des vases. Comme l’époux tardait, toutes s’assoupirent et s’endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l’époux, allez à sa rencontre ! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent. Les sages répondirent : Non ; il n’y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu’elles allaient en acheter, l’époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure.

 

 

 

Enseignement

 

Oui, "Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure".

 

Nous sommes là dans le deuxième texte de préparation au retour du Seigneur.

La dernière fois (Méditation 193), nous avons vu qu'il était important de veiller en s'attelant à la tâche, et à la mission que le Seigneur nous a confiée. Il faut qu'à son retour il nous trouve en train de faire le travail.

Aujourd'hui, le Seigneur nous demande de veiller comme des sages. En effet, pendant que nous attendons son retour, alors que nous n'en savons ni le jour, ni l'heure, il est important d'être suffisamment équipé de manière à ne pas manquer de ressource le moment venu.

 

Dans la vie, que ce soit en entreprise ou dans les administrations publiques, et même dans nos projets individuels, l'élaboration des budgets se fait toujours en intégrant l'incertitude. Puisqu'on n'est pas sûr de ce que sera demain, il vaut mieux surévaluer. Il faut prendre le maximum afin de parer à toute éventualité.

Vous voyez que les vierges insensées ont vraiment manqué de sagesse. Que pensaient-elles ? Sur quoi comptaient-elles ? Le Seigneur a pourtant été très clair :"Vous ne savez ni le jour ni l'heure". La moindre des prudences est de prendre le maximum de provision face à cette incertitude.

 

Une leçon très importante que nous pouvons encore tirer de cette parabole c'est que la préparation à la venue du Seigneur est individuelle. C'est chacun pour soi. Votre père, votre mère, votre frère, votre sœur, votre ami, votre pasteur, votre prêtre et les autres, ne pourront rien pour vous à l'avènement du Christ. C'est maintenant qu'ils peuvent vous être utiles. C'est maintenant qu'il faut écouter les bons conseils et prendre des mesures. Une fois que le Seigneur est là, il n'y a plus rien  à faire. Si vous êtes prêts, vous aller avec lui. Si vous n'êtes pas prêts, vous trouvez la porte fermée.

 

Disons nous bien que chaque minutes qui passe sans que son retour soit effectif est une autre chance de bien nous préparer pour la minute suivante, car elle pourrait être la bonne. Veillons donc à ce que nos lampes ne manquent jamais d'huile. Remplissons les au maximum et prenons des réserves.

 

Dans cette parabole, la lampe représente la Parole de Dieu, et l'huile représente la foi. Nous avons la Parole de Dieu à notre portée. Elle est contenue dans la Bible. Elle nous est rappelée tous les jours de diverses manières, comme c'est la cas dans A Contre-courant. Mais cette parole connue ou non ne nous servira à rien s'il vient à manquer la foi pour l'alimenter. Or la foi est individuelle.

Les vierges folles, ce sont les personnes qui écoutent la Parole de Dieu et croient en partie. Elles essaient de rester au milieu entre mener une vraie vie chrétienne et mener une vraie vie mondaine. Elles veulent prendre des deux et créer un équilibre monstrueux qui les arrange. Ces personnes là, le Seigneur ne les connaît pas. Leur lampe n'étant pas assez alimentée ne manquera pas de s'éteindre le moment venu.

Veux-tu travailler pour ne pas être dans cette catégorie ?

Les sages croient entièrement. Leur foi est sans limite. Cette foi est entretenue et se maintient jusqu'à la fin. Elle seront toujours prêtes pour le retour du Seigneur.

Veux-tu travailler pour être dans cette catégorie ?

 

Puissions-nous tous être reçus ce jour là !!!

 

 



12/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres