A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 125: Je me suis trompé

 

Texte lu

 
Matthieu 27:62-66; 28:11-15

Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu’au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple: Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première. Pilate leur dit : Vous avez une garde ; allez, gardez-le comme vous l’entendrez. Ils s’en allèrent, et s’assurèrent du sépulcre au moyen de la garde, après avoir scellé la pierre.

Pendant qu’elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. Ceux-ci, après s’être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d’argent, en disant : Dites : Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. Et si le gouverneur l’apprend, nous l’apaiserons, et nous vous tirerons de peine. Les soldats prirent l’argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s’est répandu parmi les Juifs, jusqu’à ce jour.

 

 

Enseignement

 
Il y a dans ce texte quelque chose d'assez surprenant que j'ai tenu à partager après l'avoir relevé. Il est bon de lire les chapitres 27 et 28 pour cerner le contexte.

Après son jugement, Jésus est condamné à la crucifixion. Cela est fait, et sa mort est constatée par les autorités présentes. C'est à partir d'ici que l'affaire devient curieuse. Soyons attentifs.

Les principaux sacrificateurs et les pharisiens, ceux-là même qui avaient demandé que Jésus soit mis à mort, vont voir Pilate, à cause d'une inquiétude. En fait, ils prennent leurs précautions. Eux qui n'ont jamais cru au message de Jésus, ils veulent éviter d'être dupés par les disciples du Seigneur. Ils se font accorder tous les pouvoirs nécessaires pour assurer la garde de la tombe, afin d'empêcher que le corps soit volé. Tel que c'est dit, on peut aisément imaginer que la meilleure garde possible était assurée.

Lorsque le Seigneur ressuscite, les gardiens, ces fameux gardiens, en sont les premiers témoins. Ils le rapportent à leurs chefs. Ces derniers leur donnent de l'argent pour acheter leur silence et cacher la vérité au profit d'un énorme mensonge. Ils promettent même de protéger ces gardiens devant l'éventuel courroux du gouverneur.

Regardez jusqu'où vont ces hommes après avoir découvert la vérité sur Jésus. Au lieu de s'humilier, ils décident de persévérer dans leurs fautes. Ils essaient de justifier une position qui était fondée sur l'erreur, par pur orgueil, par peur d'être diminués. Ils préfèrent cacher la vérité à ceux qui les ont aveuglement suivis dans leur folie contre Jésus. Ils préfèrent voir périr toutes ces âmes, ainsi que eux-mêmes pour l'éternité, afin de préserver une position et une image sociales temporaires. Ces hommes, soi-disant intègres qui condamnent toute légèreté en prétendant suivre la loi, sont obligés de se réfugier dans la bêtise, devenir des hors-la-loi, pour se tirer d'affaire: ils encouragent le fait que des gardiens puissent dormir pendant le service, et sont prêts à défendre cela jusque devant le gouverneur. Ils sont prêts à s'accuser de défaillance professionnelle plutôt que de reconnaître une réalité qu'ils ont eux-mêmes, par trop de précautions, contribué à rendre plus évidente. Ils sont prêts à vendre leur âme au diable pour ne pas voir en Jésus le Messie que eux, les chefs, n'ont pas pu reconnaître.

O péché! quand tu nous tiens! et toi orgueil, notre malheur. Nous sommes souvent prêts à causer des catastrophes juste pour ne pas paraître diminués après nous être trompés. Que cette attitude des bourreaux de Jésus nous amène à prendre conscience des dangers d'un tel endurcissement, afin que nous ne soyons plus des instruments entre les mains du diable.


 

 



09/05/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres