A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 127: Quel fruit les miracles de Dieu produisent-ils dans ta vie ?

Texte lu
 
Matthieu 11:20-24

Alors il se mit à faire des reproches aux villes dans lesquelles avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas repenties. Malheur à toi, Chorazin ! malheur à toi, Bethsaïda ! car, si les miracles qui ont été faits au milieu de vous avaient été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties, en prenant le sac et la cendre. C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous. Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu’au ciel ? Non. Tu seras abaissée jusqu’au séjour des morts ; car, si les miracles qui ont été faits au milieu de toi avaient été faits dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd’hui. C’est pourquoi je vous le dis : au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité moins rigoureusement que toi.

 

 
Enseignement

Voici donc une mise en garde pour vous qui bénéficiez des miracles de Dieu. Sachez que vous serez jugés plus sévèrement.

C'est très facile de demander à Dieu d'intervenir dans nos vies, surtout lorsque nous sommes dans des difficultés, ou lorsque nous voyons ce que les autres ont. Parfois l'envie nous pousse même à demander tout un monde rien que pour nous. Il y a plein de personnes non pieuses qui n'hésitent pas à crier à Dieu lorsqu'elles sont en difficulté. Une fois le problème réglé, elles n'élèvent même pas une petite louange au Seigneur.

Ce le Seigneur attend de nous, c'est d'abord que nous lui donnions toute notre attention. Ensuite, il veut que nous soyons reconnaissants et que nous lui élevions une louange permanente. Il veut que nos pensées et nos actions soient influencées par lui. Il veut nous voir produire un fruit digne, conséquence de son action en notre faveur.

Les premiers hommes de foi dans la Bible avaient l'habitude de marquer les miracles que Dieu faisait pour eux, soit par un autel, soit par un don, soit par une offrande, un engagement, etc. Imitons ces grands hommes en laissant chaque action du Seigneur produire du fruit en nous. C'est en agissant ainsi que nous échapperons au jugement sévère qu'il réserve aux villes citées dans notre texte.



16/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres