A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 129: Dieu ne te juge pas par rapport aux autres



Texte lu

 

Galates 6:3-5

  

Si quelqu’un pense être quelque chose, quoiqu’il ne soit rien, il s’abuse lui-même. Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui ; car chacun portera son propre fardeau.

 

 

 

Enseignement

 

Nous restons dans le chapitre 6 de l'Epître aux Galates ce début de semaine, afin de relever un élément important qui fait cruellement défaut à beaucoup d'entre nous : la capacité d'accomplir la tâche ou la mission sans se comparer aux autres.

 

C'est pourtant ce que le Seigneur nous demande. Il ne nous juge pas selon ce que les autres font ou ont fait. Il ne nous juge pas selon ce que Moïse, Abraham, Paul, Pierre, et les autres ont fait. Il ne nous juge pas selon ce que les premiers Chrétiens ont fait. Il ne nous juge pas selon ce que nos frères font aujourd'hui à côté de nous.

 

Nous sommes jugés par rapport à nous mêmes, en fonction de la mission que le Seigneur nous assigne. Il a mis en chacun de nous tout ce qu'il faut comme talents, ressources matérielles, financières et spirituelles pour accomplir la tâche. C'est en fonction de cela qu'il apprécie notre travail.

 

Nous pouvons, pour notre propre inspiration, pour être boostés, pour être défiés ou orientés, nous inspirer de modèles. Mais ça, c'est pour nous et non pour le Seigneur. Nous devons même faire attention en imitant ces modèles, car les spécificités qu'ils ont, nous ne les avons pas toujours.

 

Chaque être humain est spécifique. Chacun répond de ses propres actes en fonction de ce que Dieu attend spécifiquement de lui. Chacun est seul responsable de son travail. Ne pense pas que, parce que tu n'as pas commis de génocide comme Hitler, tu seras jugé moins durement que lui. Tu pourrais être surpris d'être jugé plus durement à cause d'une "petite escroquerie" ou d'une insulte. Ne dis pas que les plus grands évangélistes sont ceux qui prêchent aux grandes foules. Dieu veut peut-être que faire de toi un grand évangéliste, inconnu, qui communique l'Evangile à une personne par semaine. On peut multiplier les possibilités.

 

Chacun doit chercher au fond de lui, dans sa relation intime avec Dieu, ce que le Seigneur attend, et être fier de l'accomplir tous les jours de sa vie.

 

 

 



23/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres