A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 133: Dépouille-toi du vieil homme, nais de nouveau !

 

Texte lu

 

Ephésiens 4:20-32; 5:1-2

  

Mais vous, ce n’est pas ainsi que vous avez appris Christ, si du moins vous l’avez entendu, et si, conformément à la vérité qui est en Jésus, c’est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence, et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. C’est pourquoi, renoncez au mensonge, et que chacun de vous parle selon la vérité à son prochain ; car nous sommes membres les uns des autres. Si vous vous mettez en colère, ne péchez point ; que le soleil ne se couche pas sur votre colère, et ne donnez pas accès au diable. Que celui qui dérobait ne dérobe plus ; mais plutôt qu’il travaille, en faisant de ses mains ce qui est bien, pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin. Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption. Que toute amertume, toute animosité, toute colère, toute clameur, toute calomnie, et toute espèce de méchanceté, disparaissent du milieu de vous. Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ. Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ; et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

 

 

 

Enseignement

 

Ce que Jésus-Christ nous enseigne est en contradiction avec ce qui prévaut dans le monde. Ceux qui veulent le suivre sont obligés d'aller à contre-courant, sinon, ce sera mission impossible pour eux.

 

En Christ, il est question de renouvellement: le Vieil Homme (qui veut marcher selon ses propres convoitises calquées dans son environnement) est dépouillé, abandonné, au profit du Nouvel Homme (qui veut marcher selon Dieu, lui être soumis, faire sa volonté, le connaître). C'est pour cette raison que le mensonge, le vol, les mauvaises paroles, l'amertume, les injures, les rancunes, les égoïsmes, et toutes les choses semblables, sont exclues du cercle des personnes régénérées, au profit de l'amour, la bonté, la vérité, la parole de grâce, la compassion, le pardon, et tout ce qui a trait à ceci.

 

Vous ne le savez peut-être pas, et vous n'êtes certainement pas prêts à l'accepter tant que vous ne le vivez pas, néanmoins nous disons avec la Bible que tout ce qui est du Vieil Homme mène à votre perte et à celle de ceux qui vous entourent. Ces mauvaises attitudes sont suggérées par le Père du mal, le diable, dont l'objectif est votre mort physique et surtout spirituelle. N'attendez pas qu'il soit trop tard pour regretter.

 

La soumission à Dieu, et , d'adopter un style de vie qui le glorifie, constituent la clé du bonheur. Vous apporterez la paix et la joie autour de vous. Vous serez libérés de la crainte si votre confiance est en lui. Le Nouvel Homme créé par Dieu en vous est là pour votre bien et celui de ceux qui vous entourent.

 

La vie d'un être humain est jonchée de sacrifices en fonction des choix qu'il fait, des objectifs qu'il se fixe. Un seul sacrifice suprême vaut réellement la peine pour chacun d'entre nous. C'est celui qui consiste à changer de vie, abandonner les comportements mondains pour adopter le style préconisé par Dieu. En y travaillant on apporte plus au monde, à l'être humain, qu'on ne le croit.

 

 

 



06/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres