A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 178: Ne sois pas... une perte de temps !



Texte lu

 

2 Corinthiens 6:1-10

  

Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. Car il dit : Au temps favorable je t'ai exaucé, Au jour du salut je t'ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut. Nous ne donnons aucun sujet de scandale en quoi que ce soit, afin que le ministère ne soit pas un objet de blâme. Mais nous nous rendons à tous égards recommandables, comme serviteurs de Dieu, par beaucoup de patience dans les tribulations, dans les calamités, dans les détresses, sous les coups, dans les prisons, dans les troubles, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes ; par la pureté, par la connaissance, par la longanimité, par la bonté, par un esprit saint, par une charité sincère, par la parole de vérité, par la puissance de Dieu, par les armes offensives et défensives de la justice ; au milieu de la gloire et de l'ignominie, au milieu de la mauvaise et de la bonne réputation ; étant regardés comme imposteurs, quoique véridiques ; comme inconnus, quoique bien connus ; comme mourants, et voici nous vivons ; comme châtiés, quoique non mis à mort ; comme attristés, et nous sommes toujours joyeux ; comme pauvres, et nous en enrichissons plusieurs ; comme n'ayant rien, et nous possédons toutes choses.

 

 

 

Enseignement

 

Lorsque nous prenons un peu de temps pour réfléchir à l'action de Dieu dans nos vies, nous nous rendons compte que ses bienfaits sont innombrables. Il y a même plein de choses qu'il fait sans que nous en soyons conscients. Il y a d'autres situations dans lesquelles nous voyons clairement sa main agir en notre faveur.

 

Le plus grand bien que le Seigneur accorde aux hommes, c'est de sauver leurs âmes. A cause du péché (le fait de faire ce qui n'est pas conforme à la volonté de Dieu), nous sommes d'office condamnés être éternellement éloignés de Dieu, et à souffrir. Mais Dieu nous donne la possibilité de revenir à lui et d'être éternellement dans la joie de sa présence grâce à la mort de Jésus à la croix. La seule condition pour que cela s'applique, c'est que nous y croyons, que nous ayons la foi.

 

Cette grâce et bien d'autres nous sont accordée parce que Dieu ne veut pas que nous nous perdions. Il nous aime, et son amour œuvre pour notre bien. Pourquoi le décevoir ?

 

" Nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain "

 

Après avoir bénéficié des bienfaits du Seigneur, nous devons travailler à ce qu'il n'apparaisse pas qu'il perd son temps avec nous. Nous devons lui montrer de la reconnaissance en conformant nos attitudes et actions à sa volonté. Nous devons à notre tour montrer de l'amour au autres.

 

Tu reçois de Dieu gratuitement, donne aussi aux autres gratuitement.

 

 

 

 



07/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres