A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 211: Et si le Chef était mon ami ...



Texte lu

 

Matthieu 28:16-20

  

Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. Jésus, s’étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

 

 

 

Enseignement

 

La scène a lieu peu de temps après la résurrection du Seigneur. Il apparaît plusieurs fois aux disciples désormais  plus convaincus, après quelques hésitations, du retour parmi eux de Celui qui était mort. Au moment de monter au ciel, Jésus leur fait quelques révélations et recommandations.

 

Voici ce qui m'intéresse particulièrement dans ce passage aujourd'hui.

 

"Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre."

 

Le fait que toute autorité ait été donnée au Seigneur dans le ciel et sur la terre est un motif de confiance et d'assurance pour ceux qui se reposent sur lui. Toutes les difficultés, tous les problèmes de toute nature que ce soit que nous pouvons avoir durant notre vie, sont sous son pouvoir. Si nous sommes ses frères, ses amis, il met ce pouvoir à profit pour notre bien.

Cette autorité signifie également que toutes choses sont conduites et gouvernées par lui. Rien ne se passe sans qu'il le veuille : les catastrophes, les miracles, le choix des dirigeants des peuples, les succès des uns, les échecs des autres... Il est important de le savoir.

Alors évidemment ces questions et affirmations qui reviennent toujours: "pourquoi toutes ces guerres?", "s'il les permet ça signifie qu'il est méchant !", et autres dans ce sens.

L'autorité et le gouvernement impliquent des règles à suivre par tous pour le bien commun. La présence des règles et de la justice impliquent que chacun paie pour ses fautes et que ceux qui agissent bien en obtiennent la récompense. Voilà se qui se passe. Rien de surprenant à cela.

Malheureusement beaucoup de nos semblables ne veulent obtenir du Seigneur que ce qui les intéresse. Ils ne sont pas prêts à faire également ce Lui veut. Désolé, ça ne marche pas comme ça.

 

"... je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde"

 

En disant cela, le Seigneur savait bien que ceux qui l'écoutaient à l'époque mourraient quelques années après. C'est pourquoi nous pouvons affirmer que ces paroles sont également pour nous qui croyons en lui aujourd'hui, et même pour ceux qui viendront après nous.

Voyez-vous ça ! L’Autorité suprême est avec moi ! Quel honneur et quelle joie. Pourquoi m'en faire ? Je dois simplement lui rester fidèle, l'honorer, le louer...

 

Qu le Seigneur vous garde !

 

 

 

 

 



12/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 182 autres membres