A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 222: La conscience


Thème proposé par Minat



Texte lu

 

Actes des Apôtres 24:16

1 Pierre 3:15-16

1 Timothée 1:5

1 Timothée 1:18-19


  

C'est pourquoi, moi aussi, je m'exerce à avoir constamment une conscience irréprochable devant Dieu et devant les hommes.

Mais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur; soyez toujours prêts à vous défendre contre quiconque vous demande raison de l'espérance qui est en vous: mais (faites-le) avec douceur et crainte, en ayant une bonne conscience, afin que là même où l'on vous calomnie, ceux qui diffament votre bonne conduite en Christ soient confondus.

Le but de cette recommandation, c'est l'amour qui vient d'un cœur pur, d'une bonne conscience et d'une foi sans hypocrisie.

La recommandation que je t'adresse, Timothée, mon enfant, selon les prophéties faites à ton sujet, c'est que, d'après elles, tu combattes le bon combat, en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l'ont abandonnée et ont ainsi fait naufrage en ce qui concerne la foi.


 

 

 

Enseignement

 

Plusieurs dictionnaires français définissent la conscience comme la "conviction intime de ce qui est moralement et humainement bien ou mal".

 

Il s'agit là d'un élément essentiel dans la vie du chrétien. Mais la Bible nous montre que tous les hommes sont pourvus d'une conscience. Ainsi dans Romains 2:14-15 il est écrit: "Quand les païens, qui n'ont pas la loi, font naturellement ce que prescrit la loi—eux qui n'ont pas la loi—ils sont une loi pour eux-mêmes; ils montrent que l'œuvre de la loi est écrite dans leurs cœurs; leur conscience en rend témoignage, et leurs raisonnements les accusent ou les défendent tour à tour."

"Comme ils persistaient à le questionner, il se redressa et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché lui jette le premier la pierre. De nouveau il se baissa et se mit à écrire sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, à commencer par les plus âgés et jusqu'aux derniers, et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu." (Jean 8:7-9)

La conscience apparaît comme la loi de Dieu écrite dans le cœur de ses créatures que sont les hommes. Même ceux qui, pour une raison ou une autre, veulent se positionner en opposants au Créateur, ont en eux cette signature divine qui vient toujours leur rappeler qu'ils ne vivent pas dans un monde sans loi.

 

La conscience ne force personne à y obéir. Non. Son rôle c'est de ramener sur la bonne voie sous forme de rappel, quitte à ce que l'individu refuse d'agir dans ce sens. Celui qui n'écoute pas sa conscience y sera de moins en moins sensible, sans pour autant l'éteindre complètement.

La conscience nous met dans une position inconfortable dans le sens où elle amène en nous une connaissance qui nous condamne. Il y a des gens qui, quand ils commettent des actes contraires au bien, se défendent en disant :"je ne savais pas". Ils peuvent tromper les hommes et le système de justice humain, mais ils ne peuvent tromper ni Dieu ni leur propre conscience. Lorsque ta conscience te juge, sache que tu es déjà jugé par Dieu Lui-même, même si auprès des hommes tu as une image parfaite.

 

L'apôtre Paul a beaucoup évoqué la conscience dans ses écrits. Pour lui, il faut travailler à avoir toujours une bonne conscience devant Dieu et devant les hommes. Les quatre textes pris ci-dessus y reviennent largement.

 

Voici quelques idées tirées par ci par là dans la Bible pour garder une conscience pure:

 

Lorsque tu tombes (tu pèches, tu fais ce que Dieu ne veut pas), reviens rapidement vers le Seigneur pour demander pardon. Si tu as offensé quelqu'un, va également vers lui pour demander pardon. Surtout, n'attends pas que les fautes s'accumulent. Plus tu retardes la demande de pardon, plus il devient difficile de le faire.

 

Prends régulièrement des moments d'examen de conscience pour voir si tout va bien.

 

Avant de poser un acte, de prendre une décision, écoute ta conscience et demande-toi si cela est bien devant Dieu. Si tu sens que ce n'est pas bien, ne le fais pas.

 

Nourris constamment ton être de la Parole de Dieu (en la lisant, en la méditant, en l'écoutant), de la louange (musique religieuse, paroles qui reconnaissent la grandeur de Dieu, Psaumes, etc), et de la prière.

 

 

Combats le bon combat en gardant la foi et une bonne conscience. Cette conscience, quelques-uns l'ont abandonnée et ont ainsi fait naufrage en ce qui concerne la foi.

1 Timothée 1:18-19

 

 

 



21/05/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres