A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 23: Joseph, un facilitateur et un instrument utile

Texte lu

 

Matthieu 1:18-25; 2:13-15, 19-23

Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa  mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du  Saint-Esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la  diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et  dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta  femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui  qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé  par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera  le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. Joseph s'étant réveillé fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné,  et il prit sa femme avec lui. Mais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils, auquel  il donna le nom de Jésus... Lorsqu'ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à  Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en  Egypte, et restes-y jusqu'à ce que je te parle; car Hérode cherchera le  petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en  Egypte.  Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplît ce que le  Seigneur avait annoncé par le prophète: J'ai appelé mon fils hors  d'Egypte... Quand Hérode fut mort, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à  Joseph, en Egypte, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va dans le pays  d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie du petit enfant sont morts. Joseph se leva, prit le petit enfant et sa mère, et alla dans le pays  d'Israël. Mais, ayant appris qu'Archélaüs régnait sur la Judée à la place d'Hérode,  son père, il craignit de s'y rendre; et, divinement averti en songe, il  se retira dans le territoire de la Galilée, et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplît  ce qui avait été annoncé par les prophètes: Il sera appelé Nazaréen.

 

 

Enseignement

 

Voici un homme, Joseph, qui ne nous intéresse pas très souvent, n'est-ce pas? Pourtant si on prend un peu de temps pour observer les quelques lignes de la Bible qui parlent de lui, on est édifié et émerveillé. C'est ce que nous allons ébaucher maintenant, à charge pour chacun d'entre nous de poursuivre personnellement l'étude.

 

L'histoire étant très claire, je ne la reprendrai pas. Je voudrais juste attirer notre attention sur quelques points.

 

1/ Joseph est un homme de bien

La Bible nous en donne la preuve. Alors qu'il avait le droit, et même le devoir de dénoncer la grossesse de Marie, il choisit de ne rien dire, sachant qu'une telle exposition à la vindicte populaire serait fatale pour elle. Notons bien que ce n'est pas Dieu qui lui demande d'avoir une telle attitude. En effet, le Seigneur lui parle après.

Combien d'entre nous n'hésiteraient pas, au nom d'une foi légaliste, à exposer et condamner dans de telles circonstances?

 

2/ Dieu parle à Joseph chaque fois que celui-ci doit prendre une décision dans cette affaire

Nous savons que ce n'est pas tout le temps que Dieu agit ainsi, n'est-ce pas? Combien de personnes peuvent se targuer d'une telle communication divine? Pourquoi Dieu le fait-il? N'est-ce pas parce que Joseph a déjà montré de bonnes dispositions, et qu'il obéit toujours? Pouvons-nous en tirer enseignement pour notre relation avec Dieu?

 

3/ Joseph se contente de faire ce qui lui est demandé

Ni dans ce texte, ni dans toute la Bible, à aucun moment, Joseph ne dit ni ne fait quelque chose qui puisse même faire penser le contraire de ce que Dieu veut. Chaque fois qu'il est évoqué, c'est dans le sens d'accomplir la volonté de Dieu.

Quels termes pouvons-nous utiliser pour qualifier cela? Obéissance, soumission, humilité.

Ces termes nous caractérisent-ils aussi?

 

 

En conclusion, Dieu a fait le bon choix en prenant Joseph comme père pour son Fils. Toute son attitude facilite énormément la mission de Jésus. Oui, Joseph est un facilitateur, un acteur très utile dans la vie du Seigneur. A aucun moment la Bible ne le présente comme un obstacle de quelque manière que ce soit.

Gloire à Dieu qui sait ainsi se choisir de hommes pour accomplir ses desseins.

 



04/04/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres