A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 232: N'êtes-vous pas des hommes ?




Texte lu

 

1 Corinthiens 3:1-4

  

Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent, parce que vous êtes encore charnels. En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme ? Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul ! et un autre : Moi, d’Apollos ! n’êtes-vous pas des hommes ?

 

 

 

Enseignement

 

Dans ce message qui s'adresse "à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ..." (1 Corinthiens 1:2), Paul, mine de rien, nous dit quel genre de personne Dieu veut que nous soyons.

 

Il y a des personnes (chrétiennes ou pas) qui aiment bien, chaque fois que les exigences bibliques ne cadrent pas avec leurs envies, se réfugier sous l'excuse de leur humanité: "ah, je n'y peux rien, je ne suis qu'un homme..."

C'est vrai, nous sommes des hommes et Dieu le sait, néanmoins il ne veut pas que nous en restions là. En restant de simples hommes, nous demeurons charnels, livrés aux désirs et plaisirs de la chair et du monde, sans force pour tenir face au courant.

 

L'homme charnel, s'il peut écouter la voix de Dieu qui l'appelle à la vie, s'il peut y répondre en venant à la foi, demeure un enfant en Christ. La sanctification est un combat trop rude pour lui. Il en est encore à des choses rudimentaires et élémentaires. Tout ce qu'il peut supporter comme nourriture c'est du lait, c'est des enseignements de base sur le péché, le discernement entre le bien et le mal, la prière, le "B-A BA", le "1+1=2", etc.

Oui les chrétiens charnels que Paul assimile ici à de simples hommes sont reconnaissables à leurs attitudes très souvent calquées sur le modèle des hommes du monde, et on comprend pourquoi.

 

"Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal." (Hébreux 5:13-14)

 

Lorsque l'enfant vient à la vie, il commence à grandir, car c'est le chemin normal de la vie. L'enfant qui prend de l'âge et ne grandit pas n'est pas normal, nous le savons tous. De même, après être venus à la vie spirituelle par la foi en Christ à travers la nouvelle naissance, nous sommes appelés à grandir pour devenir des hommes faits, des hommes spirituels. Des personnes que le Seigneur peut utiliser pour enseigner, pour conduire, pour montrer aux autres la voie par le modèle qu'ils sont eux-mêmes capables d'être aux yeux de tous.

 

Etre homme ne suffit pas pour plaire à Dieu, car le premier homme, notre ancêtre a péché et nous avec lui. Dieu veut que nous soyons plus que des hommes, Dieu veut que nous soyons des hommes spirituels...

 



03/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 177 autres membres