A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 240: Un bon Père



Texte lu

 

Osée 11:1-11

  

Quand Israël était jeune, je l’aimais, Et j’appelai mon fils hors d’Egypte. Mais ils se sont éloignés de ceux qui les appelaient ; Ils ont sacrifié aux Baals, Et offert de l’encens aux idoles. C’est moi qui guidai les pas d’Ephraïm, Le soutenant par ses bras ; Et ils n’ont pas vu que je les guérissais. Je les tirai avec des liens d’humanité, avec des cordages d’amour, Je fus pour eux comme celui qui aurait relâché le joug près de leur bouche, Et je leur présentai de la nourriture. Ils ne retourneront pas au pays d’Egypte ; Mais l’Assyrien sera leur roi, Parce qu’ils ont refusé de revenir à moi. L’épée fondra sur leurs villes, Anéantira, dévorera leurs soutiens, A cause des desseins qu’ils ont eus. Mon peuple est enclin à s’éloigner de moi ; On les rappelle vers le Très-Haut, Mais aucun d’eux ne l’exalte. Que ferai-je de toi, Ephraïm ? Dois-je te livrer, Israël ? Te traiterai-je comme Adma ? Te rendrai-je semblable à Tseboïm ? Mon cœur s’agite au dedans de moi, Toutes mes compassions sont émues. Je n’agirai pas selon mon ardente colère, Je renonce à détruire Ephraïm ; Car je suis Dieu, et non pas un homme, Je suis le Saint au milieu de toi ; Je ne viendrai pas avec colère. Ils suivront l’Eternel, qui rugira comme un lion, Car il rugira, et les enfants accourront de la mer. Ils accourront de l’Egypte, comme un oiseau, Et du pays d’Assyrie, comme une colombe. Et je les ferai habiter dans leurs maisons, dit l’Eternel.

 

 

 

Enseignement

 

Ce texte est prophétique. C'est un message que l'Eternel adresse au prophète Osée pour Israël. Mais ce n'est pas vraiment cet aspect qui nous intéresse aujourd'hui.

 

Dans ce discours nous voyons l'Eternel nous donner une leçon en tant que Père. Regardez-le se comporter.

 

Dabord: "Quand Israël était jeune, je l’aimais, Et j’appelai mon fils hors d’Egypte". Il aime son fils, il le sort de l'esclavage en Egypte et de la souffrance.

 

Dans la suite, Israël se détourne du bon chemin sur lequel son Père l'avait placé. Il adore de faux dieux, commet toutes sortent d'abominations. Comment se comporte son Père qui l'aime ?

 

"C’est moi qui guidai les pas d’Ephraïm, Le soutenant par ses bras ; Et ils n’ont pas vu que je les guérissais. Je les tirai avec des liens d’humanité, avec des cordages d’amour, Je fus pour eux comme celui qui aurait relâché le joug près de leur bouche, Et je leur présentai de la nourriture. Ils ne retourneront pas au pays d’Egypte".

 

Mais bien que soucieux de leur bien être, et malgré la promesse de ne plus les envoyer en escalvage en Egypte, le Seigneur veut leur enseigner quelque chose, alors "l’Assyrien sera leur roi, Parce qu’ils ont refusé de revenir à moi". Il châtie ceux qu'il aime pour enseigner et non pour condamner et détruire à jamais.

 

A un moment, le Père est tiraillé entre son amour, la rebellion du peuple et les châtiments. Alors il s'écrie : "Que ferai-je de toi, Ephraïm ? ... Mon cœur s’agite au dedans de moi, Toutes mes compassions sont émues. Je n’agirai pas selon mon ardente colère... Je ne viendrai pas avec colère..."

 

A la fin il leur fait beaucoup de promesses.

 

Lorsque nous suivons l'histoire d'Israël jusque dans le Nouveau Testament, nous constatons que de châtiments en grâces, d'abaissements en relèvements, le Seigneur a toujours voulu le bien de son peuple.

 

Puisions-nous être aussi de bon pères, de bonnes mères, de bons encadreurs dont tous les actes envers leurs enfants sont motivés par l'amour et la recherche du bien.

 

 

 

Vous pouvez aussi lire

 

Méditation 147: Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (1)

Méditation 148: Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (2)

Méditation 149: Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (3)

 

 

 



22/10/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres