A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 74: C'est toujours le temps de bâtir la maison de Dieu

Texte lu

 

Aggée 1:1-11

  

La seconde année du roi Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l'Eternel fut adressée par Aggée, le prophète, à Zorobabel, fils de Schealthiel, gouverneur de Juda, et à Josué, fils de Jotsadak, le souverain sacrificateur, en ces mots: Ainsi parle l'Eternel des armées : Ce peuple dit : Le temps n'est pas venu, le temps de rebâtir la maison de l'Eternel. C'est pourquoi la parole de l'Eternel leur fut adressée par Aggée, le prophète, en ces mots: Est-ce le temps pour vous d'habiter vos demeures lambrissées, Quand cette maison est détruite ? Ainsi parle maintenant l'Eternel des armées: Considérez attentivement vos voies ! Vous semez beaucoup, et vous recueillez peu, Vous mangez, et vous n'êtes pas rassasiés, Vous buvez, et vous n'êtes pas désaltérés, Vous êtes vêtus, et vous n'avez pas chaud ; Le salaire de celui qui est à gages tombe dans un sac percé. Ainsi parle l'Eternel des armées : Considérez attentivement vos voies ! Montez sur la montagne, apportez du bois, Et bâtissez la maison : J'en aurai de la joie, et je serai glorifié, Dit l'Eternel. Vous comptiez sur beaucoup, et voici, vous avez eu peu ; Vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus. Pourquoi ? dit l'Eternel des armées. A cause de ma maison, qui est détruite, Tandis que vous vous empressez chacun pour sa maison. C'est pourquoi les cieux vous ont refusé la rosée, Et la terre a refusé ses produits. J'ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes, Sur le blé, sur le moût, sur l'huile, Sur ce que la terre peut rapporter, Sur les hommes et sur les bêtes, Et sur tout le travail des mains.

 
 

 

Enseignement

 

Le Seigneur ne supporte vraiment pas que le peuple agisse d'une manière aussi égoïste et ingrate. Ils ne pensent qu'à leur épanouissent et leur bonheur individuel. Personne ne se soucie de l'état de la maison de l'Éternel, du Temple de Dieu. Ils se réjouissent, investissent, marient, organisent des fêtes, etc pendant que la maison du Seigneur est en ruine.

 

L'Éternel décide de fermer la porte de la bénédiction à ce peuple jusqu'à ce qu'il prenne conscience de son égarement et répare son erreur.

 

Le Seigneur n'a pas changé. Ce qu'il a fait avec Israël est là pour nous enseigner. La première préoccupation d'un enfant de Dieu, d'un chrétien, devrait être de connaître la volonté de Dieu et l'accomplir. Jésus ne demande-t-il pas de chercher d'abord le royaume de Dieu et sa justice? (Matthieu 6:33) Les questions touchant à Dieu, au salut, au ciel, et autres sont en rapport avec notre âme. Cette dernière est plus importante que notre corps. En effet, le corps disparaît mais l'âme subsiste. C'est pourquoi il faut s'en soucier avant toute autre chose.

 

Lorsque la malédiction nous assaille, et que tout ce qui aurait  pu nous arriver de bon va dans le sens contraire, examinons et considérons notre relation avec le Seigneur jusqu'à ce qu'il dise ce qu'il attend de nous. Soyons attentifs et écoutons-le.

 

Préoccupons-nous toujours de la maison du Seigneur, c'est-à-dire de l'Église, des frères, de l'œuvre, de la mission qu'il nous a assignée que ce soit collectivement ou individuellement, afin d'ôter tout obstacle à la bénédiction dans nos vies.

 

 

 

06_Temple_Rebuilt_2_JPEG_1024.jpg

 Image Free Bible Images

 

 

 

 

Article mis à jour le 12/09/2018



08/11/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres