A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 266: Qu'importe ?

 

Texte lu

 

Philippiens 1:18-21

  

Qu’importe ? De toute manière, que ce soit pour l’apparence, que ce soit sincèrement, Christ n’est pas moins annoncé : je m’en réjouis, et je m’en réjouirai encore. Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ, selon ma ferme attente et mon espérance que je n’aurai honte de rien, mais que, maintenant comme toujours, Christ sera glorifié dans mon corps avec une pleine assurance, soit par ma vie, soit par ma mort ; car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain.

 

 

 

Enseignement

 

Que voilà une belle déclaration !

En quelques lignes nous avons le résumé de ce qu'est la véritable assurance et la foi en Dieu. Mais la clé de tout ceci c'est le "Qu'importe ?"

 

D'abord, Paul, dans les versets précédents parle de ces chrétiens qui, bien que professant oeuvrer pour la gloire de Dieu, travaillent en fait pour leur propre intérêt, prêchant l'Evangile par esprit de dispute. Pour l'apôtre, ce n'est pas un problème du moment où le message est annoncé, et est donc susceptible d'être utilisé par Dieu pour sauver quelques âmes et les détourner de l'enfer. La préoccupation de Paul, c'est le salut des hommes. Qu'importent les motivations des porteurs du message du moment où celui-ci parvient aux personnes ciblées ?

Puissions-nous aujourd'hui nous inspirer de cette attitude pour surmonter les éternelles querelles inutiles dans lesquelles nous passons tellement de temps, et nous réjouir plutôt de ce que les objectifs du Seigneur sont atteints ou y tendent.

 

Ensuite, Paul nous dit qu'il a une espérance et une certitude : il n'aura pas honte et Christ sera pleinement glorifié en lui. Alors, qu'importe qu'il vive que qu'il meurt ? Christ sera glorifié dans sa vie et dans sa mort.

Dans une telle compréhension de la vérité et une telle disposition d'esprit, Paul n'a plus à se soucier s'il vivra ou s'il mourra. Cette inquiétude anéantie en lui, il gagne sa liberté. Il peut désormais servir le Seigneur et se soumettre à lui sans aucun embarras.

Que l'assurance de L'apôtre Paul soit notre partage afin que nous servions réellement le Seigneur de tout coeur et sans aucune crainte crainte.

 

 

 



18/11/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres