A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 269: Qui es-tu, Seigneur ?

 

Texte lu

 

Actes des Apôtres 26:12-15

  

C’est dans ce but que je me rendis à Damas, avec l’autorisation et la permission des principaux sacrificateurs. Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l’éclat surpassait celui du soleil. Nous tombâmes tous par terre, et j’entendis une voix qui me disait en langue hébraïque : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. Je répondis : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur dit : Je suis Jésus que tu persécutes.

 

 

 

Enseignement

 

L'apôtre Paul raconte son parcours spirituel au Agrippa, au moment où les juifs l'accusent et veulent le lapider. Dans son récit, il évoque notamment sa première rencontre avec Jésus.

 

Ce qui me marque dans ces versets c'est la question que Paul pose au Seigneur: "Qui es-tu, Seigneur?" S'il sait que c'est le Seigneur, alors pourquoi pose-t-il encore la question? Peut-être pour en être absolument sûr? Notons qu'avant cet épisode Paul ne connaissait pas Jésus, au contraire il combattait tous ceux qui osaient parler ou agir en ce nom là.

 

Ces interrogations m'amènent à me rappeler que, tout comme on voit des hommes comme nous au quotidien, où qu'on aille, le monde est plein d'esprits. Le fait qu'un événement extraordinaire se produise et qu'on entende une voix ne signifie pas ce soit Dieu. Le diable et ses serviteurs maléfiques en sont également capables, ils s'y livrent d'ailleurs à coeur joie pour tromper les personnes ignorantes et mal affermies.

 

Il est dès lors très important de ne pas donner foi à tout esprit, et de bien identifier à qui nous avons à faire dans chaque cas. Jésus a lui-même dit à ses disciples: "Je connais mes brebis, et elles me connaissent... les brebis suivent [le berger] parce qu’elles connaissent sa voix.... Je suis le bon berger..." (Jean 10:1-17)

La première étape pour pouvoir à tout instant discerner la voix du Seigneur c'est donc de le connaître, c'est-à-dire naître de nouveau par l'Esprit de Dieu et recevoir Jésus comme Seigneur et Sauveur par la foi. Ensuite il faut s'appliquer à lire la Bible, prier régulièrement, et mettre en application tout ce qu'il demande.

C'est le meilleur rempart contre le flou et l'erreur entretenus à souhait par le diable afin de nous éloigner du bon Berger.

 

 

 

 

 

 



09/12/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres