A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 53: Fais gaffe! Ne te hâte pas de condamner.


Texte lu

 

Josué 22:10-16, 21-31

  

Quand ils furent arrivés aux districts du Jourdain qui appartiennent au  pays de Canaan, les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de  Manassé, y bâtirent un autel sur le Jourdain, un autel dont la grandeur  frappait les regards. Les enfants d'Israël apprirent que l'on disait: Voici, les fils de Ruben,  les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé, ont bâti un autel en face  du pays de Canaan, dans les districts du Jourdain, du côté des enfants  d'Israël. Lorsque les enfants d'Israël eurent appris cela, toute l'assemblée des  enfants d'Israël se réunit à Silo, pour monter contre eux et leur faire  la guerre.

Les enfants d'Israël envoyèrent auprès des fils de Ruben, des fils de  Gad et de la demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, Phinées, fils du  sacrificateur Eléazar, et dix princes avec lui, un prince par maison paternelle pour chacune  des tribus d'Israël; tous étaient chefs de maison paternelle parmi les  milliers d'Israël. Ils se rendirent auprès des fils de Ruben, des fils de Gad et de la  demi-tribu de Manassé, au pays de Galaad, et ils leur adressèrent la  parole, en disant: Ainsi parle toute l'assemblée de l'Eternel: Que signifie cette infidélité  que vous avez commise envers le Dieu d'Israël, et pourquoi vous  détournez-vous maintenant de l'Eternel, en vous bâtissant un autel pour  vous révolter aujourd'hui contre l'Eternel?

Les fils de Ruben, les fils de Gad et la demi-tribu de Manassé, répondirent  ainsi aux chefs des milliers d'Israël: Dieu, Dieu, l'Eternel, Dieu, Dieu, l'Eternel le sait, et Israël le saura!  Si c'est par rébellion et par infidélité envers l'Eternel, ne viens  point à notre aide en ce jour! Si nous nous sommes bâti un autel pour nous détourner de l'Eternel, si  c'est pour y présenter des holocaustes et des offrandes, et si c'est  pour y faire des sacrifices d'actions de grâces, que l'Eternel en demande  compte! C'est bien plutôt par une sorte d'inquiétude que nous avons fait cela,  en pensant que vos fils diraient un jour à nos fils: Qu'y a-t-il de  commun entre vous et l'Eternel, le Dieu d'Israël? L'Eternel a mis le Jourdain pour limite entre nous et vous, fils de Ruben  et fils de Gad; vous n'avez point de part à l'Eternel! Et vos fils  seraient ainsi cause que nos fils cesseraient de craindre l'Eternel. C'est pourquoi nous avons dit: Bâtissons-nous donc un autel, non pour  des holocaustes et pour des sacrifices, mais comme un témoin entre nous et vous, entre nos descendants et les  vôtres, que nous voulons servir l'Eternel devant sa face par nos  holocaustes et par nos sacrifices d'expiation et d'actions de grâces,  afin que vos fils ne disent pas un jour à nos fils: Vous n'avez point  de part à l'Eternel! Nous avons dit: S'ils tiennent dans l'avenir ce langage à nous ou à nos  descendants, nous répondrons: Voyez la forme de l'autel de l'Eternel,  qu'ont fait nos pères, non pour des holocaustes et pour des sacrifices,  mais comme témoin entre nous et vous. Loin de nous la pensée de nous révolter contre l'Eternel et de nous  détourner aujourd'hui de l'Eternel, en bâtissant un autel pour des  holocaustes, pour des offrandes et pour des sacrifices, outre l'autel  de l'Eternel, notre Dieu, qui est devant sa demeure!

Lorsque le sacrificateur Phinées, et les princes de l'assemblée, les  chefs des milliers d'Israël, qui étaient avec lui, eurent entendu les  paroles que prononcèrent les fils de Ruben, les fils de Gad et les fils  de Manassé, ils furent satisfaits. Et Phinées, fils du sacrificateur Eléazar, dit aux fils de Ruben, aux  fils de Gad, et aux fils de Manassé: Nous reconnaissons maintenant que  l'Eternel est au milieu de nous, puisque vous n'avez point commis cette  infidélité contre l'Eternel; vous avez ainsi délivré les enfants d'Israël  de la main de l'Eternel.

 

 

 

Enseignement

 

Le texte est très simple et clair. L'édification qui en sort est évidente.

 

Lorsque tu constates que ton frère a eu une attitude qui te semble incompréhensible, use de sagesse, de prudence et de patience envers lui. Ne te base pas sur ton impression pour prendre une décision. Vérifie tout. Va vers lui, écoute-le, avant de conclure.

 

Une telle manière de penser et de faire t'évitera à coup sûr les erreurs d'appréciation si courantes entre frères.

 

Attention!

L'impression d'avoir raison sur une chose est parfois si forte qu'il est difficile de s'arrêter pour penser que le contraire est possible. Fais gaffe! C'est justement là qu'il faut faire preuve de maturité spirituelle et de sagesse.

 

 

 

 

 

 



26/08/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres