A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 98: Tout est accompli. Quelle paix, quelle sérénité !

 

Texte lu

 

Jean 19:25-30

  

Or, près de la croix de Jésus, se tenaient sa mère, et la sœur de sa mère, Marie, femme de Clopas, et Marie de Magdala. Jésus donc voyant sa mère, et le disciple qu'il aimait se tenant là, dit à sa mère, Femme, voilà ton fils. Puis il dit au disciple, Voila ta mère. Et dès cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Après cela Jésus, sachant que toutes choses étaient déjà accomplies, dit, afin que l'écriture fût accomplie, J'ai soif. Il y avait donc là un vase plein de vinaigre. Et ils emplirent de vinaigre une éponge, et, l'ayant mise sur de l'hysope, ils la lui présentèrent à la bouche. Quand donc Jésus eut pris le vinaigre, il dit, C'est accompli. Et ayant baissé la tête, il remit son esprit.

 

 

 

Enseignement

 

Toutes choses sont accomplies. Elles sont si bien accomplies que ce passage est beau. A le lire, on ne ressent pas de tristesse. On voit simplement une personne à la fin de sa carrière après avoir fait son travail. On voit Jésus en train de donner quelques recommandations à ses proches pendant ses derniers instants. Jésus souffre énormément, mais sa fin paraît curieusement douce. Pourquoi?

 

Il a parfaitement accompli la mission pour laquelle il était venu sur terre. Sa mort en est l'ultime étape, puisque la résurrection est évidente pour Dieu (J'ai l'impression que mourir était plus délicat dans la mission du Seigneur, car il fallait que les hommes le tuent eux-mêmes). Il ne regarde pas aux difficultés et à la souffrance qu'il endure. Ce qui l'intéresse c'est que le plan de Dieu se réalise, que les hommes soient sauvés par la foi en lui.

 

Sa mort nous ouvre la porte pour une vie d'intimité avec Dieu. Cette mort nous libère et nous donne la possibilité de jouir de ses nombreuses grâces. Tout ce qu'il nous reste à faire, c'est ouvrir nos cœurs à la foi.

 

Nous devons prendre exemple sur le Seigneur en ce qui concerne les missions qui nous sont confiées. Garder les yeux fixés sur l'objectif et garder la paix. Accomplir parfaitement le travail en comptant sur la grâce de Dieu.

 

 

 

Dans le même sens vous pouvez lire:

 

Méditation 131: Très belle fin

 

 

 

 

 

Article modifié le 28 mars 2013

 

 

 



03/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres