A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 187: Leçons tirées des 7 églises: Smyrne

 

Texte lu

 

Apocalypse 2:8-11

  

Ecris à l’ange de l’Eglise de Smyrne : Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie: Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort.

 

 

 

Enseignement

 

Aujourd'hui nous sommes à Smyrne.

Jésus se présente ici comme l’Éternel, celui qui est aux siècles des siècles, celui qui domine même sur la mort. Après l'avoir vaincue, il peut aider ceux qui passent ou qui pourraient passer par là.

 

Cette assemblée vit une situation difficile:

 

  • Tribulations (détresses) présentes et à venir
  • Pauvreté
  • Souffrances

 

Le Seigneur les encourage à la persévérance, à la patience, à la fidélité malgré tout, même s'il faut aller jusqu'à la mort.

 

Beaucoup de personnes, dans les situations difficiles, en arrivent souvent à renier la foi. Elles se disent que si Dieu existait, il ne permettrait pas qu'elles souffrent autant. Le texte de ce jour nous montre que le Seigneur peut permettre que ceux qui le servent fidèlement se retrouvent dans des difficultés extrêmes. Il peut permettre que les siens soient pauvres.

La richesse du chrétien n'est pas basée sur les choses de ce monde, elle réside en Dieu dans l'espérance de la vie éternelle. Le chrétien travaille pour un trésor spirituel présent et à venir.

C'est pour cette raison que, dans l'état de pauvreté extrême et dans les souffrances, la question à se poser n'est pas "pourquoi le Seigneur permet-il cela?" mais plutôt "quelles leçons dois-je tirer de cette situation et comment la gérer de manière à demeurer une bénédiction pour les autres et un instrument utile entre les mains du Seigneur?"

 

Le Seigneur te dit: Quelles que soient les difficultés par lesquelles tu passes, "Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie".

 

 

 



08/12/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres