A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 190: Leçons tirées des 7 églises: Sardes



Texte lu

 

Apocalypse 3:1-6

  

Écris à l’ange de l’Église de Sardes : Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir ; car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. Cependant tu as à Sardes quelques hommes qui n’ont pas souillé leurs vêtements ; ils marcheront avec moi en vêtements blancs, parce qu’ils en sont dignes. Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs ; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises !

 

 

 

Enseignement

 

Toujours la suite de méditations, Leçons tirées des sept églises, venant des chapitres 2 et 3 du dernier livre de la Bible; après Ephèse, Smyrne, Pergame et Thyatire, nous voici à Sardes.

 

Jésus se présente ici comme celui qui a l'Esprit dans toute sa réalité et sa plénitude. Il est ainsi capable de le donner à ceux qui veulent bien venir à lui dans la foi . Jésus est aussi le seul à pouvoir effacer un nom du Livre de vie. Enfin, il est celui qui peut témoigner en notre faveur, de manière déterminante, devant le Père et les anges.

 

Sardes est une des pires assemblées parmi les sept qui constituent l'objet de nos réflexions. En effet, alors que les œuvres des autres, comme nous l'avons vu, sont appréciées avec quelques exceptions, ici c'est le contraire.  Les œuvres des chrétiens de Sardes sont mauvaises. Le Seigneur dit qu'elles ne sont pas parfaites.

 

L'assemblée de Dieu qui est dans cette localité est reconnue comme tel. Elle est donc une référence à cause du nom du Seigneur. Ceux qui sont autour savent que c'est le lieu où on peut trouver la voie vers Dieu. Malheureusement, tout ceci n'est plus qu'apparence. Si la parole de Dieu prêchée au départ à ces hommes a porté des fruits au point de susciter leur repentance, leur conversion à Christ et la création d'une église, aujourd'hui les choses ont bien changé. Là où régnait la vie, on ne trouve plus que la mort. Le péché, la désobéissance à la Parole de Dieu ont gagné la majorité des chrétiens. Au lieu de chercher à revenir de manière sincère et profonde à Dieu, ils travaillent plutôt à conserver l'image de chrétiens, l'apparence de la foi, tout en menant une mauvaise vie.

 

La situation de cette assemblée ressemble à celle de plusieurs d'entre nous. Au départ heureux après avoir reçu l'appel du Seigneur, repentant et fiers d'appartenir désormais à Christ, ils se sont laissés corrompre par le monde et le péché par manque de persévérance, parfois sans s'en rendre compte. Aujourd'hui ils gardent une certaine religiosité en multipliant des activités chrétiennes, pendant que leur cœur et leur corps souillés suivent tout simplement le mouvement du monde, le sens du courant qui les entraîne.

 

Le Seigneur exhorte de telles personnes à revenir à leur zèle de départ et à le garder. Cela est possible. Rien n'est définitivement perdu. Mais il faut vite réagir de peur d'être surpris par l'arrivée inopinée de la fin.

 

Il est aussi possible de garder la foi et la pureté dans un environnement entièrement corrompu et souillé. C'est ce que nous pouvons apprendre de quelques chrétiens de Sardes qui ne se sont par souillés avec leurs frères. Le Seigneur les encourage fortement.

 

 

 

 

 



19/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres