A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 286: Apocalypse 1, 3-6

 

Texte lu

 

Apocalypse 1:3-6

  

Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites ! Car le temps est proche. Jean aux sept Eglises qui sont en Asie : que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre ! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen !

 

 

 

Enseignement

 

La prophétie a bien un caractère général ici. Elle s'adresse à tous les enfants de Dieu et les prépare à ce qui va bientôt arriver sur la terre. Le fait que les sept assemblées mentionnées soient bel et bien localisées en Asie n'enlève rien à la destination du message.

Les chrétiens du monde entier doivent lire et recevoir et garder cette révélation, afin d'être avisés et prêts pour les choses qui vont arriver.

 

Le Seigneur a fait de nous des sacrificateurs pour le Père. Nous devons lui offrir des sacrifices de bonne odeur au quotidien: nos vies sanctifiées et l'expression des nos lèvres confessant son nom.

"Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." (Romains 12:1-2)

"... et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ" (1 Pierre 2:5)

"Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir." (Hébreux 13:15-16)

 

 

 

A Celui qui nous aime

(N'oubliez pas d'arrêter la musique du blog en haut à gauche pour mieux écouter)

 

 

 

 



08/09/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 192 autres membres