A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 303: Apocalypse 9, 13-21

 Texte lu

 

Apocalypse 9:13-21

  

Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette : Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve d’Euphrate. Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés afin qu’ils tuassent le tiers des hommes. Le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades : j’en entendis le nombre. Et ainsi je vis les chevaux dans la vision, et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leurs bouches il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches. Car le pouvoir des chevaux était dans leurs bouches et dans leurs queues ; leurs queues étaient semblables à des serpents ayant des têtes, et c’est avec elles qu’ils faisaient du mal. Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons, et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher ; et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols.

 

 

 

Enseignement

 

La colère de l'Eternel continue de se manifester contre l'homme. Il s'agit toujours de la levée du septième sceau par l'Agneau de Dieu.

 

Avec la cinquième trompette, les habitants de la terre sont affectés et se retrouvent dans une grande souffrance et de terribles tourments, néanoins, il n'est pas directement touché à la vie des hommes (Méditation 302).

 

* Sixième trompette: L'homme est directement attaqué une deuxième fois, mais ici, la mort frappe sévèrement.

 

Les quatre anges qui avaient été préparés longtemps à l'avance dans ce but et pour ce moment précis peuvent être libérés et envoyés pour accomplir leur funeste mission. Il s'agit peut-être des quatre anges déjà annoncés au début du chapitre 7 et qui retenaient les "quatre vents de la terre" (Méditation 299). Leur positionnement géographique est quand même différent ici, si on s'en tient au sens littéral.

 

En plus de ces anges qui semblent diriger toute l'opération, il y a toute une armée d'êtres montant des chevaux assez particuliers. En réalité, ce sont ces chevaux qui, avec leur attributs, accomplissent l'acte macabre.

 

Caractéristiques des chevaux:

- Des têtes semblables à celles des lions

- Du feu, de la fumée et du souffre sortent de leurs bouches

- Des queues comme des serpents

 

Le tiers des hommes habitant sur la terre est anéanti par le feu, la fumée et le souffre de ces bêtes mystérieuses.

 

Au delà des tourments et autres souffrances rapportés ici, le fait qui attire particulièrement l'attention c'est l'attitude des rescapés. Nous savons que le Seigneur fait toujours les choses de manière à laisser la possibilité que les hommes reviennent à lui. Il avait déjà marqué les siens de son sceau afin que les instruments de sa colère ne les atteignent pas. Il aurait pu décimer le reste des hommes et en finir une fois pour toutes, mais il agit progressivement, ce qui devrait permettre que les consciences s'éveillent et que les âmes reviennent pour échapper à la destruction éternelle. Malheureusement: 

"Les autres hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, de manière à ne point adorer les démons, et les idoles d’or, d’argent, d’airain, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher ; et ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs enchantements, ni de leur impudicité ni de leurs vols."

 

Le Seigneur montre sa miséricorde et sa patience jusqu'au bout. Parfois même il fait tomber des gens autour nous et retarde notre tour, afin d'attirer notre attention et nous avertir sur le sort qui nous attend si nous ne changeons pas. Quelle réponse lui donnons-nous?

 



29/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 189 autres membres