A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 318: Apocalypse 19, 1-10

Texte lu

 

Apocalypse 19:1-10

  

1 Après cela, j’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait : Alléluia ! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu, 2 parce que ses jugements sont véritables et justes ; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main. 3 Et ils dirent une seconde fois : Alléluia !  … et sa fumée monte aux siècles des siècles. 4 Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant : Amen ! Alléluia !
5 Et une voix sortit du trône, disant : Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands ! 6 Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant : Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. 7 Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire ; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, 8 et il lui a été donné de se revêtir d’un fin lin, éclatant, pur. Car le fin lin, ce sont les œuvres justes des saints.
9 Et l’ange me dit : Ecris : Heureux ceux qui sont appelés au festin de noces de l’agneau ! Et il me dit: Ces paroles sont les véritables paroles de Dieu. 10 Et je tombai à ses pieds pour l’adorer ; mais il me dit: Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. — Car le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie.

 

 

 

Enseignement

 

Après le jugement de Babylone, la grande prostituée (Méditation 317), il y a un grand moment de louange dans le ciel. Tous les êtres célestes s'y mettent. De même, toutes les âmes des saints, qui n'attendent que cela depuis longtemps, sont de la partie.

 

Le Seigneur est loué pour des raisons très précises.

 

Pour ce qui le caractérise et ce qu'il a fait

    • Le salut, la gloire et la puissance sont à lui
    • Ses jugements sont véritables et justes, la preuve...
    • Il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité
    • Il a vengé le sang de ses serviteurs

 

Pour cette nouvelle étape dans la réalisation de son plan

    • Il est entré dans son règne
    • Les noces de l'Agneau sont venues

 

Ce texte nous montre une dimension de la louange qui revient souvent dans Apocalypse. Le Seigneur doit être loué et célébré pour ses qualités et pour ce qu'il réalise, mais aussi pour ce qu'il est en train de faire ou pour ce qu'il fera bientôt. La louange revêt à ce moment un caractère prophétique.

 

Nous découvrons donc que le jugement de Babylone constitue l'ultime étape avant l'établissement du règne de notre Seigneur. Il a ôté la main qui dirigeait le monde, il doit donc maintenant prendre ce qui lui revient de droit.

 

En outre à travers toutes les actions menées depuis le début, il s'est acquis un peuple sûr, des hommes et femmes réellement gagnés à la foi, et qui sont allés jusqu'à voir leur vie comme rien du tout face à la promesse de son avènement. L'église, après avoir souffert sous l'oppression de ceux qui avaient le gouvernement du monde, peut maintenant être complètement unie à sa tête, Christ.

 

Les noces de l'Agneau sont à la porte. Heureux, ceux qui y sont appelés !

 

Heureux ceux qui font partie de la multitude d'âmes qui loue continuellement le Seigneur !

 

Heureux ceux qui, aujourd'hui déjà, se préparent pour l'avènement du Christ, en menant une vie qui le glorifie, et en le louant tous les jours pour ses bienfaits.

 

 

Louez notre Dieu2



24/02/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 215 autres membres