A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 321: Apocalypse 20, 7-10

Texte lu

 

Apocalypse 20 : 7-10

  

7 Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. 8 Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre ; leur nombre est comme le sable de la mer.
9 Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.
10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

 

 

 

Enseignement

 

Conformément à ce que le Seigneur avait prévu, selon ce qu'on pourrait appeler "l'agenda de Dieu", Satan doit être libéré après mille ans. Il aura ainsi, en quelque sorte, purgé sa peine dans l'abîme (le noir profond) dans lequel il avait été enfermé, lié de chaînes. Mais peut-on vraiment parler de peine ici? Cet enfermement ne semble pas être une sanction, une punition, ou une peine à purger.

Dans le monde, l'emprisonnement vise deux objectifs : d'abord, faire souffir le criminel en le privant de sa liberté afin que cela lui serve de leçon; ensuite, protéger les hommes d'un individu dangereux. C'est beaucoup plus le deuxième objectif qui semble visé ici. (V.3 "Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisît plus les nations")

 

Il n'est rien dit, et nous ne savons pas ce qui se passe concrètement pendant que Satan est dans sa prison. La seule information, c'est qu'il s'agit de la période au cours de laquelle le Seigneur règne avec ceux qu'il a choisis. En quoi consiste pratiquement ce règne? Cela n'est pas indiqué. Néanmoins, nous nous rappelons que Satan avait été enfermé "afin qu’il ne séduisît plus les nations, jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis." (V.3) Le Seigneur voulait donc un règne sans partage, et sans influence négative.

 

Si l'emprisonnement de Satan a un but, sa libération en a aussi un bien précis : "Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre" (V.8).

 

En même temps que le plan de Satan (ou de Dieu) est révélé et mis à exécution, il y a une réponse que ce verset apporte à une question que nous nous sommes posée dans la méditation précédante (Méditation 320): en dehors des saints ressuscités à la prémière résurrection, y a t-il encore des hommes sur la terre pendant le règne de mille ans? 

La réponse est donc oui, puisque Satan va les retrouver pour former son armée.

 

Si le diable peut aussi simplement revenir et séduire les hommes, peut-on conclure que le règne de mille ans du Seigneur n'a eu aucun impact sur ceux? Quel est donc le but de ce règne?

 

Lors de la précédante confrontation, la bête s'était attaché les services des rois de la terre pour affronter le Seigneur. Cette fois-ci, Satan lui-même se met à la tête d'un peuple puissant pour essayer d'anéantir les saints et leur cité (tous les saints sont au même endroit, en lieu sûr). Mais, une fois de plus c'est rapidement plié: "un feu descendit du ciel, et les dévora" (V.9).

 

Voici donc la trinité diabolique (Satan le Dragon, la Bête, le Faux Prophète) définitivement réunie dans son sort éternel: l’étang de feu et de soufre, où  ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

 

 

Etang de feu

 



06/04/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 217 autres membres