A Contre-courant

A Contre-courant

Méditation 323 : Apocalypse 21, 1-8

Texte lu

 

Apocalypse 21 : 1-8

  

1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus.
2 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. 3 Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. 4 Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.
5 Et celui qui était assis sur le trône dit : Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Ecris ; car ces paroles sont certaines et véritables.
6 Et il me dit : C’est fait ! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement. 7 Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils. 8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

 

 

 

Enseignement

 

"A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement. Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils." (V.6-7)

 

Le Seigneur ne se lasse pas d'appeler les hommes à se tourner vers lui. Il a déjà révélé le sort de l'humanité à Jean, et là il est en train de lui montrer la merveilleuse destinée ou destination de ses élus, ceux qui échapperont à la seconde mort, son peuple. Néanmoins, dans le flot de présentations, Dieu continue d'inviter ceux qui lisent à choisir la vie éternelle avec lui; il nous invite à aspirer à faire partie des privilégiés du nouveau monde, et aussi à éviter de nous retrouver dans l'étang de feu. Qu'il est patient, l'Eternel !

 

Notre Dieu va donc tout renouveler. Le ciel, la terre et la mer que nous connaissons disparaîtront au profit de  quelque chose de nouveau. Il y aura un nouveau ciel et une nouvelle terre.

Curieusement, il est précisé "et la mer n’était plus", et ça s'arrête là. Doit-on y comprendre que la mer est une réalité qui ne sera plus du tout, même après le renouvellement du ciel et de la terre?

 

Le Seigneur fait toutes choses nouvelles. Il a préparé le lieu où résidera son peuple, et lui-même sera éternellement avec nous. Aujourd'hui déjà, Dieu est là, mais il est esprit, nous ne le voyons pas; nous communiquons avec lui à travers notre esprit par la prière. Son Esprit est en nous, ce qui nous permet, lorsque nous sommes dans de bonnes dispositions, de penser, voir, sentir comme lui. Nous avons donc déjà Dieu avec nous.

 

Quand il dit : "Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux." Qu'est-ce que cela implique concrètement?

 

Quelle que soit la réponse à cette question, nous savons que ce sera encore plus beau que tout ce que nous pouvons vivre aujourd'hui. Ce sera le bonheur total. Quoi? Une vie sans mort et sans douleur? Quel privilège d'en faire partie !

 

A celui qui a soif

 



25/05/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 217 autres membres