A Contre-courant

A Contre-courant

Viens secourir le « couso », Homme de lumière

On entend souvent les gens dire : je ne veux plus de contact avec ce frère parce que j’ai trop fait et il m’a déçu. D’autres par contre affirment : je l’ai hébergé, l’ai encadré, j’ai pourvu à ses besoins jusqu’à ce qu’il devienne quelqu’un, et comme pour me récompenser il manifeste une conduite non encourageante et même ingrate.

 

Ainsi comme auto justification ou riposte à la frustration,  on prend la résolution de tenir ses distances envers son frère en manifestant une attitude casanière ou répulsive vis-à-vis de ce dernier. Telle est la réaction de toute personne lamda aujourd’hui dans une telle situation.

 

Pourtant, Abraham héros de la foi nous montre une attitude à contre courant qu’il a eue envers son cousin (le « couso », selon une expression populaire au Cameroun) Lot. Les évènements ressassés dans le livre de Genèse chapitres 12 et 13 sont assez illustratifs et interpellateurs pour ceux qui veulent comprendre.

 

Observations

 

- Abraham a effectué presque tous ses déplacements de Canaan en passant par l’Egypte avec Lot (Genèse 12:4, 13:1);

- Abraham prend des mesures de dialogue pour résoudre les querelles, les conflits, les mésententes entre le « couso » Lot et lui, puis entre ses serviteurs et les siens ;

- Abraham fait des propositions de résolution et donne à Lot l’opportunité de faire le premier choix sur la terre à occuper et d’être ainsi bénéficier le premier bénéficiaire les fruits desdites résolutions ;

- Lot choisit pour lui toute la plaine verdoyante du Jourdain  (Genèse 13:11) et Abraham, sans regret, sans se morfondre, prit la chaîne rocailleuse de Canaan ;

- La séparation entre Abraham et son « couso » bien que douloureuse se fait lorsque ledit cousin devient riche ;

- Dès qu’Abraham reçoit l’information de la capture de son « couso » avec toute sa famille, il ne se laisse pas gagner par des pensées négatives venues de leur passé et de la séparation douloureuse, au contraire, il s’empresse  de venir le  secourir et le délivrer (Genèse 14:14-16).

 

Les attitudes d’Abraham sus citées appellent tout un chacun à mener des actions à contre courant afin de porter les mêmes valeurs dans ce monde aux tiraillements renversants.

 

Actions à mener afin de nager à contre courant

 

Au vu du témoignage d’Abraham observé dans les faits sus cités, il serait indispensable de relever quelques  recommandations applicables à celui qui veut obéir à Dieu. Il s’agit :

- D’être prêt à venir secourir notre frère par amour de Dieu sans tenir compte de son attitude désobligeante et négative envers nous ;

- D’être  un acteur de résolution des conflits, un acteur de réconciliation des membres de la famille quel que soit le prix à payer, car c’est le symbole des enfants de lumière ;

- D’éviter de vite envier les choix qu’un de nos frères peut faire en comparaison avec les nôtres, car l’un peut croire avoir choisi une plaine comme Lot, alors que c’est le lieu de la captivité et de la déportation, à l’exemple de Sodome et Gomorrhe ;

- De savoir que la force, la sagesse, les moyens que Dieu mettent à notre disposition ne sont pas à notre disposition pour nous faire justice ou pour dominer les autres, mais plutôt pour protéger, sauver les nôtres y compris ceux avec qui nous ne sommes pas en bons termes.

 

Mon ami écoute le cri du « couso » et vient le secourir sans penser à ce qu’il t’a fait et comment tu as été frustré.

Utilise les grâces qui sont à ta disposition pour délivrer le « couso » de la captivité sans t’attarder sur les circonstances de votre séparation.

Viens apporter ton expertise pour sortir le « couso » de son cachot, car le plus grand est celui qui lutte pour cause noble et juste.

 

Quelle est ton attitude envers le « couso » qui demande ton aide ? Ta manière de réagir définira le type de luminosité que tu es.

 

 

 

Réflexion proposée par David

 

 

Dans le même  sens vous pouvez aussi lire:

 

- Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (1)

- Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (2)

- Laisse-le faire son choix, et ne le lâche pas (3)

 

 



23/01/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 188 autres membres